Ces villes que je n’ai pas aimé

Le débat est ouvert ! On change de thématique. 😉 Si au lieu de parler des pays ou des villes que j’ai aimé, je parlais de ces endroits que je n’ai pas aimé ? Et oui, ça peut arriver de ne pas aimer un de ses voyages …^^

Certains sont-ils déjà rentrés d’un voyage en se disant que si c’était à refaire, ils ne le referaient pas ? Ou se sont-ils dit que s’ils avaient su, ils n’auraient peut-être pas fait le déplacement ?
On aime certaines choses, on en adore d’autres, certaines nous indiffèrent et nous n’en aimons pas du tout d’autres. Cela concerne tous les champs, toutes les catégories, alors pourquoi pas les voyages ?

De la même manière qu’on peut aimer la musique, mais détester lire, on peut aimer une ville et en détester une autre. Adorer un pays et ne plus vouloir retourner dans un autre. Se sentir hyper bien dans une ville et au contraire oppressé dans une autre. Adorer l’architecture d’une ville et trouver une de ses voisines sans aucun intérêt.

Je pense que c’est l’instinct qui vous fait aimer une ville ou pas. Ou votre coeur. En tout cas, quelque chose que vous ne pouvez pas contrôler. On ne peut pas se forcer à aimer une ville ou un pays. On aime une ville parce que quelque part en nous, cette ville a déclenché des sensations qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Et certaines villes ne déclenchent rien. C’est comme ça.

C’est pour cela qu’il sera toujours un peu difficile de partager son point de vue concernant un voyage. A moins que les gens ne connaissent, comment expliquer ce qu’on aime pas ? Il est possible de décrire objectivement certaines choses qu’on a pas aimé, mais il est plus difficile de décrire des sensations. Et allez expliquer à un tiers pourquoi vous n’avez pas aimé une ville quand lui l’a adoré. C’est certes intéressant de confronter les points de vue, mais aussi un peu compliqué quand le non-amour est basé sur des impressions. Allez dire « je n’ai pas aimé cette ville parce qu’il lui manque un quelque chose ». Ce quelque chose c’est votre instinct qui ne l’a pas trouvé. Difficile à décrire donc.

Ce n’est pas parce qu’on voyage qu’on est obligé d’aimer tout ce qu’on voit. Et là, à la lecture de cette phrase, vous devez vous dire : « Mais qu’elle est compliquée celle-là. Elle voyage et en plus elle se permet de ne pas être contente ». 😉
Je ne pense pas que ça soit du à une question d’exigence (je m’enfonce non?). Je ne pense pas être particulièrement difficile, sauf niveau nourriture, mais c’est une autre histoire ^^.
Voyager est une chance, c’est certain, tout le monde ne l’a pas. J’en ai tout à fait conscience et comme dit dans un autre article, je voyage certes beaucoup, mais c’est aussi là où j’ai décidé de dépenser mon argent :).
Mais ce n’est pas parce qu’on a cette chance qu’on doit forcément tout aimer. Certes, des personnes n’auront jamais le luxe de dire qu’elles aiment telle ville et pas une autre, mais doit-on pour autant, au nom de cette chance, tout aimer ? Je ne pense pas. Sur tout ce que j’ai vu, au final, il n’y a qu’une infime part que je n’ai pas aimé. C’est comme ça. 🙂 Beaucoup voyager permet de se former une certaine opinion, d’aimer des choses et pas d’autres et ça c’est une vraie chance. On voit assez de choses pour en préférer certaines à d’autres. Peut-être que si je ne pouvais voyager qu’une fois par an, mon voyage serait tellement bien choisi que je ne pourrais que l’aimer.

Je pense aussi qu’il ne faut pas culpabiliser si on aime pas une ville. Ce n’est pas parce que les personnes que vous connaissez et ayant visité cette ville l’ont adoré que vous devez vous aussi l’aimer. Aimer des choses et ne pas en aimer d’autres est normal. Parmi les villes que je vais citer ci-dessous, certaines sont très populaires. Dire qu’on ne les aime pas peut déclencher un sentiment d’incompréhension. Sentiment d’incompréhension qui peut nous amener à nous remettre en question. « Suis-je difficile ? », « Qu’est ce que j’ai raté ? », « Pourquoi ont-ils ce ressenti et pas moi? », « Pourquoi je ne ressent pas la même chose? » et ainsi de suite.
Il faut accepter le fait de ne pas aimer une ville, un voyage. Non je ne suis pas difficile, oui j’ai le droit d’avoir ma propre opinion, et oui mon opinion peut être différente de la majorité. Après, il est toujours intéressant de discuter pour savoir pourquoi ils aiment tant cet endroit qui ne vous a pas enchanté.

Attention, ne pas aimer une ville ne peut pas dire qu’on aime pas le pays dans lequel elle se situe. Bien au contraire ! Il serait d’ailleurs dommage de réduire un pays à une ville. Pour connaitre un pays, il faut y passer du temps, faire plusieurs villes. Les sentiments concernant une ville peuvent eux apparaitre quelques heures après notre arrivée. On peut aussi aimer un pays mais ne pas aimer quelques unes de ses villes. A la mention des villes ci-dessous, s’il vous plait, ne vous dites pas que je n’aime pas les pays concernés parce que ce n’est pas le cas. Je les apprécie mais pour autant je n’ai pas aimé certaines de leurs villes.

Un voyage n’est jamais parfait et en parlant de ce que je n’ai pas aimé ici, je veux montrer que, même si j’essaye de toujours tirer le meilleur de mes expériences, parfois ça ne marche pas ! Et c’est comme ça. J’ai tenté et je n’ai pas aimé, mais au moins je sais que je n’y retournerai pas. Ou alors il faudra me payer :p.

S’il est parfois difficile de mettre des mots sur des sentiments, je vais quand même essayer de retranscrire ce qui ne m’a pas plu de manière objective.

Enfin, je termine en ajoutant qu’il faut de tout pour faire un monde et que le monde serait bien fade si tout le monde était pareil et pensait la même chose. 😉

Après 30 pays et 87 villes, les coupables sont :

  • Madrid

Pour la défense de la capitale espagnole, nous n’y sommes restés que 24h après un long voyage en voiture depuis Bordeaux pour y arriver. Mais même après une bonne balade dans le centre, plus ou moins reposés, nous n’avons pas accroché. Bien qu’animée, j’ai trouvé qu’il manque quelque chose à Madrid pour la rendre plus attirante. Elle est sympa mais sans plus. Moi qui ai tendance à aimer les villes par rapport à leur architecture, j’ai été déçue par celle offerte par Madrid, sans âme et pas vraiment remarquable. Peut-être que je retenterai, si je couple avec une autre ville histoire de ne pas vivre deux fois la même chose ^^.

  • Bélize city 

Le guide du routard conseillait de faire l’impasse sur cette ville quand on se rend au Belize, j’aurais du l’écouter :D. Ancienne capitale du Belize, il n’y a strictement rien à voir et je n’ai pas aperçu l’ombre de quelque chose de charmant… La ville a beau être au bord de l’eau, pas de plage sympa où se promener, ni de plage tout court. Aucun bâtiment remarquable si ce n’est quelques maisons colorées. Et je m’abstiendrai de tout commentaire sur la gente masculine qui a tendance à un peu trop s’enflammer en voyant une fille seule. Enfin, le pays a beau être tout petit, la vie est y chère étant donné qu’ils doivent tout importer.

  • Bruxelles

J’ai visité trois fois la capitale belge et pourtant… La première fois, en voyage universitaire, je n’ai pas vraiment eu le temps d’en profiter. La deuxième fois il n’a pas fait un temps génial et la troisième fois non plus… Pourtant à chaque fois j’étais en bonne compagnie mais rien à faire… J’aime les frites, le chocolat, la bière, les bandes-dessinées, la Grand’Place est magnifique mais non… J’ai à chaque fois cherché le dynamisme dont j’ai tant entendu parler sans le trouver. Son âme n’est malheureusement pas apparue à mes yeux… Par contre ils ont des bars bien trop cools.

  • Dublin

Cruelle déception que la capitale de ce pays dont on ne dit que du bien. Je ne connais pas l’Irlande hormis Dublin et j’y reviendrai pour découvrir ses magnifiques paysages. Mais je ne m’arrêterai pas à Dublin. Le weekend où j’y suis allée était peut-être exceptionnel, car U2 jouait, mais j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de monde dans le centre. Centre trop bruyant, avec trop d’axes de circulation et finalement, peu d’artères piétonnes calmes. Et très honnêtement, je n’ai pas trouvé les monuments si exceptionnels que ça. Mais j’ai bien aimé les pubs colorés de la ville. J’avoue avoir été déçue de ne pas aimer Dublin.

  • Chisinau

J’ai visité la capitale moldave sous un ciel gris de mars. J’ai trouvé cette ville d’une tristesse… Peut-être que cela est du au temps. Mais je n’ai pas ressenti de joie de vivre, de joie tout court, d’animation ou de gaité. La situation de ce pays est très particulière et cela se ressent dans ses rues, ses habitants et son quotidien. La visite remontant un peu (2012), il est fort probable que Chisinau a changé depuis (du moins je l’espère), mais en tout cas on était très loin du coup de coeur.

  • Split

Cette ville croate est très connue pour venir y faire la fête l’été. Elle est également connue pour son palais antique au sein duquel se trouve un beau centre historique, une ville dans la ville. Hormis le fait qu’il n’a pas fait très beau ce jour là, j’ai trouvé dommage de voir la vieille ville envahie de restaurants et de magasins pour touristes. Cet afflux de commerces selon moi empêchait de profiter pleinement de l’architecture et des lieux. Des gros groupes de touristes dans des petites ruelles envahies de terrasses de restaurant, je ne trouve pas ça tip top.

  • La Corogne

Encore une ville espagnole, mais promis je n’ai rien contre ce pays, au contraire ! 😀 Mais la Corone pour moi représente tout ce qu’il ne faut pas faire en terme d’architecture, à savoir construire des grands bâtiments sans âme partout. Méga tempête de vent ce jour là malgré un beau ciel bleu. Mais si je n’ai pas aimé cette ville galicienne, j’ai adoré Saint-Jacques-de-Compostelle et pourtant je l’ai surtout vue sous la pluie !

*******

Alors ?

Je constate qu’à chaque fois le temps ou des circonstances particulières ont joué dans mon appréciation de la ville. Mais ce n’est pas toujours le cas. J’ai visité Montréal sous la pluie et j’ai aimé malgré tout. Pareil pour les temples maya de Tikal au Guatemala (le terme pluie est un euphémisme pour qualifier le déluge que nous avons eu ce jour là). Si le temps joue bien entendu dans l’appréciation d’une ville, il ne fait pas tout. J’ai aussi visité Vienne avec des températures beaucoup trop froides pour moi, mais j’ai quand même aimé la ville. Même avec un mauvais temps on peut aimer une ville. C’est pour ça que je pense vraiment que le coup de coeur ou pas pour une ville est davantage associé à son instinct et ses sentiments qu’à sa raison.

N’hésitez pas à me dire si vous n’êtes pas d’accord avec moi et ce qui fait que vous aimez une ville que je n’aime pas ! 😉

Bonus :

  • Paris

Ok, ici c’est un peu particulier. Je vis dans la grande banlieue parisienne et j’ai vécu à Paris pour un stage de deux mois. Mais si j’adorais venir à Paris en weekend, depuis que je vis dans ses environs proches, je n’aime plus cette ville. Beaucoup me disent que c’est parce que je suis en banlieue et que si je vivais dans le centre de Paris, les choses seraient différentes. Personnellement je ne le crois pas du tout et je n’ai pas envie de tenter :).
Depuis que je vis à proximité, quelque chose a changé. Quelque chose qui m’a définitivement vaccinée contre les charmes de la capitale. Très objectivement, oui la ville est belle. Nous avons des monuments fantastiques, des quartiers uniques, une histoire qui se lit à chaque coin de rue. Mais ça s’arrête là. Je ne supporte plus : la pollution (et ma peau non plus), le bruit, les transports en commun, le coût de la vie, les gens, le temps. Tout quoi. Un gros tout qui fait que j’ai arrêté de faire les sorties photos que j’aimais bien faire au début. Peut-être qu’en quittant la région dans quelques temps, j’aimerais à nouveau Paris :p.

Publicités

20 réflexions au sujet de « Ces villes que je n’ai pas aimé »

  1. A fantastic article, it is really good to gain an insight into the pitfalls for the cities that you visit. As you say you cannot enjoy every city whilst your venture across different countries and everyone will have their own personal opinion. I agree that Madrid was soulless and I did not enjoy this city either, I found it too cosmopolitan like. As for Brussels the surrounding areas are not great to travel through to reach the city centre and also I found it very claustrophobic and too busy. Split was too busy as well, too many tourists in the old town and too many renovation works. It is important to highlight both the positives and negatives of travelling and you do this very well ! Great read 🙂

    J'aime

    1. Je ne connais pas du tout Faro, je le ferai mais pas de suite je pense. Pour LA je peux comprendre : j’ai adoré cette ville mais parce que j’y ai vécu pour mon stage de d’études. Qu’est-ce que tu n’as pas aimé ? Et à Vienne ?
      Et pour Split et Bruxelles qu’est-ce que tu as aimé ? Je cherche encore les raisons pour lesquelles je n’ai pas accroché avec ces villes ^^
      Très bonne journée à toi

      J'aime

      1. LA trop grand, trop de voiture, surfait, pas de charme… d’un point de vue touristique on peut passer son chemin.

        Faro c’est petit et sans intérêt. Juste un point de départ pour explorer la côte sud qui elle est canon !

        Vienne c’est une ville musée. Beau mais non vivante. Peut être que je devrais y retourner et sortir des beaux quartiers pour voir les « vrais gens ».

        Bruxelles j’adore pour les gens, très cosmopolite. Un peu comme Londres !

        Split j’y suis allée après Dubrovnik. Du coup j’aurais dû ne pas aimer. Mais j’ai trouvé plein de charme à cette ville. A commencer par le fait de circuler dans un géant palais !

        Aimé par 1 personne

      2. Merci pour tes retours, c’est toujours intéressant de confronter son point de vue avec quelqu’un. Comme quoi chaque voyage est unique et est vécu différemment selon les personnes, c’est aussi ça qui rend l’échange intéressant 🙂 Passe une très bonne soirée !

        J'aime

      1. Peut-être que sans le bruit, la pollution, la foule, la ville serait effectivement romantique 😀
        Mais pas Notre-Dame passé une certaine heure où les rats envahissent les lieux ….

        J'aime

  2. J’adore cet article et cela montre bien que les voyages ne sait pas toujours tout rose ! Bruxelles j’avais bien aimé, le reste je n’y suis jamais allée. Et Paris je suis d’accord avec toi.
    Par contre moi l’endroit que je n’ai pas aimé c’est Berlin et Prague

    J'aime

    1. J’aime beaucoup Berlin mais j’ai plus aimé la deuxième fois que j’y suis allée (en juin) que la première fois (en février). Mais je peux comprendre que les gens n’aiment pas^^ Comme tu le dis, les voyages ne sont pas toujours roses et c’est justement ça qui est intéressant 🙂
      Et Prague par curiosité pourquoi ?

      Aimé par 1 personne

      1. Oui c’est fou, j’avais été à Berlin en début juillet et vraiment bof ! Prague c’est un mini Berlin de l’Est. (Mon simple avis) Les monuments sont vraiment pas très intéressant, les faits historique sur cette ville font peur : par exemple, on avait pris une guide pour 1 journée, on a appris beaucoup de choses et j’avais bien aimé le quartier juif mais alors le pont et son histoire ou l’église où il y a un vieux bras pendu en l’honneur de l’homme courageux qui a réussi à couper Le Bras d’un célèbre voleur (ça m’a dépassé et même si j’adore les faits historiques, les histoires de l’ancien temps; celle de Prague font vraiment peur) ! Le seul truc positif que je pourrais lui donner c’est ça belle horloge (ou la foule s’amasse pour la voir sonner) ou le château/ eglise sur la grande place

        J'aime

      2. Ah oui je me rappelle de ce bras mais on n’avait pas su ce qu’il représentait, c’est bon à savoir ^^ J’avais bien aimé mais comme tu l’as si bien dit, on ne peut pas tout aimer 🙂 Merci pour ce retour très intéressant 🙂 Passe une très bonne soirée

        Aimé par 1 personne

    1. Tikal est un endroit trop beau pour être sur ce genre de liste 🙂 Pour en profiter je te conseille d’y aller tôt, avant que tous les groupes de touristes ne débarquent ^^ ou tard quand ils sont partis ça dépend. J’ai adoré cet endroit.
      Pour Madrid j’ai entendu tout et son contraire, beaucoup adorent, j’espère que cela sera ton cas 😊

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s