Mes souvenirs de voyage les plus marquants

Alors que 2017 s’annonce riche en découvertes, j’ai eu envie de partager les souvenirs de voyage qui m’ont le plus marquée jusqu’à présent.
Entre 2010 et 2016, j’ai voyagé dans 25 pays, principalement en Europe. J’ai des souvenirs fantastiques liés à chacune de mes destinations et ai récolté beaucoup d’histoires à raconter. 🙂 Néanmoins, il y a des choses qui vous marquent plus que d’autres et les souvenirs suivants sont ceux qui m’ont donnée un petit coup de poing à l’estomac au cours de la visite. Il est parfois difficile de mettre des mots sur des émotions mais j’espère pouvoir les retranscrire ici. 😉

P.S : j’espère que ça vous donnera des idées voyage. 😉

P.S 2 : la qualité de certaines photos n’est pas géniale, je m’en excuse, elles ont été prises quand je n’y connaissais rien en photo ^^ (quoique je ne suis toujours pas une experte).

  • La frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud

Sans aucun doute, le souvenir le plus marquant ! La visite la plus irréelle que j’ai pu faire, j’ai eu l’impression d’être dans un film. On entend tellement parler de la Corée du Nord que l’apercevoir c’est juste fou.
La visite est très encadrée, il faut passer par un tour-opérateur officiel. Ne rêvez pas, vous ne pourrez pas vous balader seuls dans la zone démilitarisée où se trouve la frontière. La visite est assurée par un guide officiel coréen pour certains points et par un militaire américain pour le reste.
J’ai vu la dernière station de train avant la frontière, construite il y a quelques années dans l’optique de la réunification. Cette gare flambant neuve est un peu triste à attendre des voyageurs qui ne viendront jamais. Puis, on s’est rendus à un observatoire où vous avez une vue imprenable sur le Nord. Enfin heureusement qu’on vous le dit parce que concrètement on ne voit pas grand chose. On a ensuite visité un tunnel creusé par les nords-coréens il y a des décennies, aujourd’hui bouché du côté du Nord (on se demande bien pourquoi…)
Un militaire américain a pris le relai pour la suite de la visite et nous a amené dans le pavillon bleu ci-dessous où les officiels des deux pays se rencontrent lors des périodes de négociation. Une partie de ce pavillon est en Corée du Sud, l’autre au Nord. Donc concrètement si vous y entrez et que vous allez au fond de la pièce, vous êtes en Corée du Nord. 😀 Fait marquant : un soldat nord-coréen qui avait l’air tout sauf aimable (vraiment) est venu coller son nez à la fenêtre du pavillon pendant que nous étions dedans.
On a également vu un groupe de touristes de l’autre côté, j’aurais aimé savoir ce que les nord-coréens leur racontaient !
Fait marquant : entendre les chants et les musiques de propagande du côté nord-coréen !

thumb_dsc03325_1024
Le pavillon au fond se trouve donc en Corée du Nord
  • Auswitch (Pologne)

Clairement et pour des raisons évidentes, c’est de loin la visite la plus triste que j’ai pu faire. Entre le premier camp, où les baraquements ont été reconvertis en musée où on voit des choses plus tristes les unes que les autres, et le second camp où l’atmosphère est sinistre au possible, il est impossible de ressortir de là sans ressentir quelque chose.
La visite du premier camp s’est faite sans un soleil radieux, au début ça allait, mais au fur et à mesure que j’entrais dans les baraquements pour voir les différentes expositions, ma bonne humeur redescendait. Boule au ventre en passant devant un mur où étaient fusillés les prisonniers. Gros malaise en entrant dans un petit bâtiment où se trouvaient deux fours crématoires, je jure que l’odeur qui régnait dans l’air n’était pas un effet de mon imagination.
Le mauvais temps a fait son apparition au cours de la visite du second camp. La plupart des baraquements ont été détruits par les nazis mais il en subsiste quelques uns. Il suffit d’en visiter un pour se demander comment des êtres humains ont pu y être entassés pour connaitre une fin aussi horrible.
Par contre, j’ai été très choquée par les touristes qui ont gravé dans le bois des expressions du type « Bryan est venu ici », au pire on s’en fout non ? Aucun respect pour les personnes qui n’ont pas eu le choix d’y aller. De même, les personnes qui prenaient la pose pour une photo dans le camp ont  clairement oublié qu’il y a quelques décennies, des personnes ont été tuées là où elles posaient.

thumb_dsc01364_1024thumb_dsc01416_1024

  • Sarajevo (Bosnie-Herzégovine)

La ville entière est marquante, entre les bâtiments qui gardent des traces de la guerre et les cimetières situés en plein ville où les pierres tombales se comptent par millier… Nous avons visité l’un des tunnels utilisé par les bosniaques pendant la guerre pour échapper aux massacres… Plus on s’éloigne du centre-ville et plus le nombre d’habitations détruites à cause de bombardements augmente. J’ai vu une ville très calme, peut-être trop pour une capitale, où on sent qu’il s’est passé des choses peu glorieuses. Il faut visiter Sarajevo pour le comprendre.

thumb_P1040973_1024.jpg
Cimetière musulman depuis les hauteurs de Sarajevo.
  • Sainte-Sophie (Istanbul)

Sans aucun doute, le plus beau monument jamais vu ! Une merveille chargée d’histoire au sein de laquelle on pourrait passer ses journées ! J’ai littéralement été fascinée par la coexistence des symboles chrétiens et musulmans. Il s’en dégageait une atmosphère très particulière, presque apaisante, malgré sa taille. A faire impérativement lorsqu’on est à Istanbul, le prix est donné au regard de l’histoire et de la beauté de l’endroit ! J’espère qu’elle restera pour toujours comme ça et ne sera jamais transformée, en lieu de culte ou en musée.

385933_2905736001723_2027242413_n

  • La Mezquita (Cordoue)

Ici aussi, un lieu presque mystique, chargé d’histoire. J’ai trouvé l’endroit extrêmement apaisant et calme. Un concentré d’histoire andalouse en un seul endroit. Au sein de l’ancienne mosquée, vous trouverez une église ! Si vous allez en Andalousie, ne négligez pas la belle ville de Cordoue !

thumb_p1090295_1024

  • Downton LA (Los Angeles)

Je sais qu’il y a plein d’autres endroits qui pourraient être plus impressionnants à Los Angeles, mais je n’ai jamais autant eu l’impression d’être dans un film que lorsque je me baladais entre les grattes-ciels de ce quartier, ou lorsque je me suis rendue dans des bars offrant une vue de dingue (vous me pardonnez l’expression, mais tel est le cas). Il faut se rendre dans ces bars de nuit, privilégiez ceux avec un roof-top et je suis sûre que la musique de Nightcall résonnera dans votre tête à ce moment là !

Dowtown-LA-Night-Photography03.jpg
Cette photo n’est pas de moi, mes photos de DTLA de nuit sont de très mauvaise qualité… Source : ce site
  • Bonifacio (Corse)

Il faudrait être fou pour ne pas considérer Bonifacio et ses incroyables falaises comme une merveille de la nature ! Qu’on les observe d’en haut ou d’en bas, on ne peut que se dire que la nature fait quand même sacrément bien son travail parfois. Elles sont heureusement préservées de toute construction humaine. N’hésitez pas à faire une petite balade en bateau pour les observer d’en bas. La vue sur la veille ville de Bonifacio est superbe, on se demande comment la ville a pu ne pas s’effondrer ahaha.

thumb_P1190723_1024.jpg

  • La Transnistrie (Moldavie)

Dans la catégorie visite improbable, nous avons la Transnistrie et sa « capitale » Tiraspol. Et là, vous êtes en train de vous demandez de quoi je vous parle. La Transnistrie, c’est une région de la Moldavie qui a décidé en 1991 qu’ils n’avaient pas envie de faire partie de ce pays (je résume au maximum une situation beaucoup plus compliquée).
Ils ont donc auto-proclamé leur indépendance, créé leur monnaie, un hymne, des lois et tout ce qui va avec. Petit hic : la Moldavie refuse de reconnaitre cette indépendance. Du coup, il n’y a qu’eux pour se reconnaitre comme un pays à part entière (la Russie les aide un tout petit peu, mais chut c’est un secret).
Se promener dans les rues de Tiraspol, c’est avoir l’impression d’être dans la Russie communiste à son apogée : des affiches de propagande en cyrillique partout, des militaires en veux-tu en voilà, des édifices publics massifs, des monuments rendant hommage à la guerre… Bon à savoir : n’essayez pas de leur parler anglais ou roumain, ils ne veulent parler que le russe. Vous n’aurez pas la possibilité d’utiliser vos lei moldaves mais pas d’inquiétudes, les billets locaux sont collectors. 😉 Ah, et évitez de tout mitrailler en photo, et surtout les soldats, sinon l’ambassade de France en Moldavie ne pourra rien faire pour vous (comme le dit si bien le MAE sur son site).
P.S : leur Parlement s’appelle aussi le Soviet Suprême (suivez mon regard).

thumb_p1050325_1024
#jenesaispasposer vous avez reconnu Lenine ?
  • Le delta du Danube (Roumanie)

Dans la catégorie endroit merveilleux auquel il ne faut surtout pas toucher, le delta du Danube occupe la première place ! Réserve naturelle inestimable, il est heureusement protégé, ça évitera que des personnes sans âme viennent tout bétonner pour satisfaire les désirs des touristes. Pour le visiter, il vous faudra payer une excursion sur un bateau (à la demi-journée ou à la journée) ou pourquoi pas louer un bateau vous-même !
Quel bonheur que d’être seul au milieu de la nature avec pour seul bruit celui des oiseaux (bon et un peu celui du bateau). Évitez de faire la balade avec un gros bateau qui vous fera voir moins de choses. Venez au printemps pendant la période migratoire, c’est splendide !

thumb_579936_3992148369499_1068169499_n_1024.jpg

  • The view from the Shard (Londres)

J’adore observer les villes de leur point culminant et le Shard ne m’a pas déçue ! Une vue à 360° de Londres, à 245 mètres de hauteur (attention au vertige!). L’entrée est chère, environ 30€, mais vaut largement la peine. A faire au coucher du soleil !

thumb_DSC01624_1024.jpg

Publicités

6 réflexions au sujet de « Mes souvenirs de voyage les plus marquants »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s