La frontière entre la Corée du Sud et la Corée du Nord

thumb_DSC03321_1024

Mon dernier article de 2017 pour une visite très spéciale faite en 2016… Mais il vaut mieux tard que jamais non ? 😉

Nous partons donc en Corée du Sud et plus particulièrement à la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud !

Comme vous vous en doutez, cette frontière n’est pas franchissable mais la zone qui la longe côté Sud peut se visiter (en partie) !

La visite de cette zone, appelée DMZ (demilitarized zone) est l’une des visites les plus spéciales et surréalistes que j’ai pu faire. Il s’agit sans aucun doute de l’un de mes souvenirs de voyages les plus mémorables ! Pourrait-il en être autrement ? Si je reviens en Corée du Sud, je referai cette visite !

À quoi correspond exactement la DMZ ?

Il s’agit d’une ligne de démarcation dessinée entre les deux Corées à la fin de la guerre les opposant, en 1953. Cette ligne correspond à la frontière actuelle entre les deux pays. De chacun des deux côtés de la frontière, il y a une zone de 2km. La DMZ est donc large de 4 km et s’étend d’est en ouest sur 240km.

Seule une petite partie peut être visitée. Officiellement, les deux Corées sont encore en guerre…

thumb_DSC03302_1024.jpg

Un peu d’histoire…

Après trois ans de conflit entre le nord et le sud, une armistice est signée. Elle met notamment en place une zone séparant les deux camps, la DMZ. Depuis, cette zone est sous la responsabilité des Nations Unies et d’une délégation militaire nord-coréenne. Du côté sud, ne soyez pas étonnés d’y voir des soldats coréens côtoyer des GI américains !

Pourquoi ai-je fait cette visite ?

Je me suis rendue en Corée du sud entre avril et mai 2016. Pour moi qui m’intéresse beaucoup à l’histoire de la péninsule coréenne, aux relations entre ces deux pays et au mode de fonctionnement de la Corée du Nord, il était inconcevable de ne pas me rendre dans cette zone

Comment visiter la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud ?

Vous ne pouvez vous y balader librement. Il s’agit d’une zone sous contrôle militaire. Il faut donc passer par une agence de tourisme officielle pour s’y rendre.
Bien que la zone soit accessible aux touristes, un bon de nombre de mesures de sécurité sont à respecter.  Pas d’inquiétude, l’agence de tourisme s’occupe de tout !

Il en existe plusieurs, j’ai choisi United Service Organization, un organisme de l’armée américaine et apparemment le plus complet si j’en crois mon guide Michelin.

Il suffit de vous rendre au point de rendez-vous donné par l’agence, la plupart des départs se font depuis Séoul, et vous êtes transportés en bus à la DMZ (environ 1h de trajet).

thumb_DSC03339_1024.jpg
Pont menant au Nord

Que voit-on pendant la visite ? 

Une partie de la visite est effectuée par un guide sud-coréen, le reste par un soldat américain.

  • La dernière station de train sud-coréenne avant le nord. Un endroit d’une grande tristesse. Elle a été construite dans la perspective de la réunification qui semble être de plus en plus une chimère. Elle est flambant neuve mais n’accueille que peu de visiteurs, surtout des touristes. On y trouve notamment un morceau du mur de Berlin, donné par l’Allemagne dans l’espoir d’une prochaine réunification.

thumb_DSC03260_1024.jpgthumb_DSC03266_1024thumb_DSC03276_1024thumb_DSC03282_1024

  • Dora Observatory : un observatoire où vous pouvez voir la Corée du Nord. Bon pour être honnête, vous ne voyez pas grand chose et si on ne vous dit pas que c’est la Corée du Nord vous pourriez croire qu’il s’agit de n’importe quel autre pays… Si ce n’est l’immense drapeau nord-coréen qu’on voit et les chants de propagande communiste qu’on entend. Vous ne pouvez pas prendre de photos du paysage, des gardes veillent au grain ! Des jumelles sont mises à votre disposition (moyennant paiement) pour observer le Nord.

thumb_DSC03319_1024.jpg

thumb_DSC03313_1024.jpg
La vue qu’on a de l’observatoire et qui ne vaut pas grand chose sans jumelles…. Pas eu le temps d’utiliser le zoom sur mon appareil photo ahaha.
  • Infiltration Tunnel n°3 : pendant la guerre, les coréens vivant au Nord ont creusé de nombreux tunnels pour tenter de s’échapper vers le Sud. Il est possible de visiter l’un des tunnels, situé 73 mètres sous terre. Il fait 1635 mètres de long, dont 435 mètres dans la partie sud, pour 2 mètres de large et 2 mètres de haut. Claustrophobes s’abstenir ! On est descendus et remontés à pieds, la remontée a été une horreur physiquement parlant 😀
    Bien entendu, ces tunnels ne sont plus accessibles par les nords-coréens…
thumb_DSC03303_1024
À côté de l’entrée du tunnel
  • Base américaine de Bonifas : le GI américain prend le relai du guide coréen. Il nous présente la zone, son histoire, les règles de sécurité puis un film est diffusé.
    Le soldat qui a fait notre visite avait un accent horrible à comprendre.

thumb_DSC03320_1024.jpg

  • Panmunjeom : c’est LE site à voir pendant cette visite. J’ai même envie de dire que si vous ne le voyez pas, vous avez raté votre visite (si si). C’est ici que les deux parties se réunissent dans le cadre de pourparlers, quand elles se parlent…
    Vous avez forcément vu au moins une fois une photo de cette fameuse cabane bleue ciel dont une partie est en Corée du Nord et l’autre en Corée du Sud. Des soldats des deux pays se dressent des deux côtés et passent la journée à se regarder (des fois que la frontière soit franchie…). Vous avez la possibilité de rentrer dans la cabane. Une fois à l’intérieur si vous allez tout au bout, vous êtes littéralement en Corée du Nord… Il y a même une porte qui en théorie permet d’y aller, mais qui est gardée par un garde (qui ne bouge pas d’un cil d’ailleurs). Bien sûr vous ne pouvez pas sortir par cette porte.
    Fun fact : j’étais du côté nord quand un soldat est venu coller sa tête à la fenêtre. Il n’avait pas l’air très aimable :D. Un touriste américain a demandé à la fin si quelqu’un l’avait pris en photo. Comme si c’était un animal dans un zoo….
    Le GI m’a dit que personne n’avait tenté à cette occasion de passer du côté nord ^^ (oui j’ai posé la question).
    Fun fact 2 : ce jour là, du côté nord il y avait un groupe de touristes occidentaux. J’aurais tellement aimé savoir ce que racontait la guide nord-coréenne. L’image des deux groupes touristiques s’opposant de part et d’autre de la frontière devait être saisissante.

thumb_DSC03325_1024.jpgthumb_DSC03334_1024.jpgthumb_DSC03330_1024.jpg

Est-ce si intéressant que ça ? Cela vaut-il vraiment la peine ? 

Oui et oui ! Une occasion unique de voir la Corée du Nord et d’en apprendre plus sur le conflit opposant les deux pays ! Ne manquez pas la DMZ si vous allez en Corée du Sud !

thumb_DSC03312_1024.jpg

Combien de temps dure la visite ?

Entre une demi-journée et une journée selon ce que vous voyez. La visite est millimétrée, pas une minute de plus que ce qui est prévu !

thumb_DSC03340_1024.jpg
Ville nord-coréenne à la frontière

Avantages et inconvénients de cette visite 

  • Avantages 
    • Vous voyez le principal, coté sud-coréen bien entendu ! Pas besoin de vous préoccuper de l’observation, les agences touristiques le font pour vous !
    • C’est vraiment très intéressant. Au-delà du côté atypique de la visite, on apprend beaucoup de choses sur cette zone et sur l’histoire du conflit entre les deux pays.
  • Inconvénients  
    • Pas un écart possible pendant la visite ! On vous regarde et tout est millimétré !
    • On ne voit qu’un nombre limité de choses. C’est une zone sous commandement militaire, bien sûr qu’on ne voit pas tout, mais personnellement je suis repartie un peu frustrée. La Corée du nord dont on entend parler est à portée de main, mais finalement, on ne voit pas grand chose (ce qui est compréhensible mais un peu frustrant aussi).

thumb_DSC03337_1024

Anecdotes 

  • Vous pourriez être surpris de voir beaucoup de soldats sud-coréens très jeunes : le service militaire est obligatoire à 18 ans et dure deux ans. Certains ont vraiment des têtes de bébés.
  • La DMZ n’est pas seulement une zone militaire, mais aussi une zone naturelle préservée et protégée. Très peu de constructions et de présence humaine ont permis le développement d’une zone exceptionnelle. Fun fact : vous pouvez acheter du riz qui y est cultivé, il parait qu’il est délicieux ! (un peu plus cher que la normale cependant).
  • La France ayant participé à la guerre de Corée, des monuments commémoratifs sont présents au sein de la zone.
  • Tout au long de la visite, le guide coréen nous a souvent dit qu’il ne croyait pas à une réunification de son vivant… Alors qu’il avait 23 ans de mémoire. Au fil du séjour, j’ai souvent entendu ça de la part de nombreux sud-coréens. C’est tellement triste.
  • Une autoroute  a été construite pour relier le Nord au Sud, pour l’instant elle est fermée… On voit l’entrée sous la photo ci-dessous.

thumb_DSC03299_1024.jpg

Publicités

5 réflexions au sujet de « La frontière entre la Corée du Sud et la Corée du Nord »

    1. Je ne peux que te recommander d’aller en Corée du Sud si tu en as l’occasion, c’est un très beau pays et tellement intéressant (notamment aux niveaux culturels et historiques). La visite de la frontière fait partielles incontournables, on entend tellement de choses à propos du conflit entre les deux Corées que cela ne peut être qu’intéressant ! On apprend également beaucoup de choses sur le conflit et ça le « matérialise » un peu plus

      Aimé par 1 personne

  1. Quel lieu étrange que ce doit être à visiter. Je crois que je n’aurais même pas penser aller voir ça si j’avais été en Corée du Sud alors, merci pour le retour d’expérience ! En espérant qu’un jour, cet endroit ne sera plus qu’un mauvais souvenir 😦

    Aimé par 1 personne

    1. Etrange est un très bon mot pour caractériser cet endroit, j’avais parfois l’impression de rêver ou d’être dans un autre monde… En espérant comme toi que cette frontière ne soit plus qu’un mauvais souvenir… Le manque d’optimisme de certains coréens pour ça faisait vraiment de la peine…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s