10 choses à faire avant de partir en voyage

Qui n’a pas déjà eu un voyage altéré par un soucis dont on se serait bien passé ? Il y a les imprévus sur lesquels nous n’avons aucune emprise (vol annulé, intempéries soudaines, perte des bagages ou des papiers), mais il y a aussi les problèmes qu’on aurait pu s’éviter si on avait fait quelques vérifications avant de partir.
Promis, ce n’est pas une série d’ordres, même si le titre peut y faire penser ahaha. Disons que c’est des conseils pour partir l’esprit tranquille 🙂 Et si vous ne respectez pas le conseil numéro un, vous ne partirez pas du tout, vous êtes prévenus 😉
Bon voyage ! 🙂

1. Vérifier la validité de ses papiers

Histoire lue : un jeune homme a réservé une semaine en Croatie avec ses amis pour fêter la fin de ses examens mais deux jours avant de partir, il réalise que sa carte d’identité est arrivée à expiration et il n’a pas de passeport. Il envoie alors un mail à la préfecture pour savoir ce qu’il peut faire. Et là, patatras, on lui annonce qu’il est trop tard pour lui faire un nouveau passeport ou une nouvelle carte d’identité et qu’il ne remplit pas les conditions pour le passeport d’urgence. Voilà voilà…
Ne rêvez pas, si votre carte d’identité ou votre passeport sont arrivés à expiration vous ne monterez pas dans l’avion, que ce soit pour un vol européen ou international.
Vous êtes censés être en possession de documents de voyages valides. Les compagnies aériennes qui vous laissent embarquer avec un document périmé s’exposent à des sanctions. De même, si la durée de la validité de la carte d’identité a été rallongée de 5 ans, nombre de pays ne l’acceptent pas car ce n’est inscrit nulle part…
Si vous vous rendez compte 3 jours avant de partir que votre passeport a expiré ou va expirer une fois sur place contactez votre mairie. Mais sachez aussi que les passeports d’urgence délivrés par les préfectures ne sont pas des documents faits à la demande, et qu’il faut justifier de raisons sérieuses pour en avoir un. Ne pas avoir fait attention à la date de validité de votre passeport n’en est pas une…
Donc dès que vous réservez votre billet, vérifiez la date de validité de vos papiers !!
P.S : si certains sites disent qu’on peut voyager avec un permis de conduire comme pièce d’identité, les sites européens déclarent le contraire, donc ne vous en contentez pas pour voyager en avion si vous n’avez ni carte d’identité ni passeport…

2.  Se renseigner sur les conditions météorologiques 

Histoire vécue : je suis partie en érasmus en Roumanie, pays réputé pour ses hivers rudes. J’ai donc acheté des pulls et des vêtements chauds en prévision et pris quelques vêtements pour l’automne et l’été. Sauf que je suis partie là-bas fin août et que l’été il fait très chaud (climat continental). Mes 3 débardeurs et ma jupe ont bien rigolé et j’ai du acheter des vêtements complémentaires.
Histoire lue sur internet : un couple a réservé un séjour vraiment peu cher pour la Thaïlande. Arrivés sur place ils se sont rendus compte que c’était la saison des pluies, d’où le prix avantageux. Ils ont passé le séjour dans leur hôtel, sympa non ?
Voilà voilà. Donc vous n’oubliez pas de regarder et moi pour mon séjour à venir en Islande, je vais bien me renseigner sur les habits à amener, histoire de ne pas payer une fortune pour des vêtements sur place^^

3. Prévenir votre banque qu’il va y avoir des mouvements sur votre compte depuis l’étranger.

Londres 2010 : il me restait £2 en poche quand j’ai voulu retirer. L’opération n’a pas marché. Coup de fil affolé à ma mère qui contacte ma banque. Ces derniers en voyant un début d’opération à l’étranger, sans savoir que j’y étais, ont bloqué immédiatement la carte. J’ai dû attendre le lendemain matin avant de pouvoir me resservir de ma carte et j’ai mangé très léger ce soir là ahaha.
Corée du sud 2016 : j’envoie un mail pour prévenir de mon voyage là-bas, pas de réponse. J’ai donc appris à mes dépends que les cartes bleues européennes ne sont acceptées que dans quelques banques coréennes. Pratique non ? Je me suis retrouvée à Busan sans cash pour acheter mon billet retour pour Séoul et j’ai dû le payer en carte bleue (avec tous les frais que ça implique).
Morale de ces deux histoires : prévenez bien que vous partez et relancez les s’ils ne répondent pas. Demandez leur la liste de banques partenaires où vous pourrez retirer en toute sécurité, après tout c’est leur travail.
Et prenez un peu de cash au cas où. Ou beaucoup si vous ne voulez pas que votre banque sache que vous êtes à l’étranger (mais personnellement je n’aime pas me promener avec de grosses sommes en liquide sur moi).

4. Vérifier l’heure de départ de son avion.

Un de mes collègues m’a raconté l’anecdote suivante : il devait prendre un vol Santiago (Chili)-Paris à 17h. Le jour même du vol, il consulte ses mails à 11h. Et là, il se rend compte que le vol est à 14h. Il a jeté ses affaires dans sa valise, en oubliant la moitié sur place, et a couru à l’aéroport. Il était le dernier à s’enregistrer et le dernier à embarquer, heureusement qu’il avait lu ses mails en se réveillant !
Histoire vécue : je devais rentrer à Paris de mon voyage à Séoul le 10 mai. Le vol était à 1h du matin, heure coréenne. Je suis donc tout naturellement arrivée le 10 au soir à l’aéroport pour entendre l’hôtesse me dire que mon vol était la veille… Mon coeur a littéralement manqué un battement. En fait, j’aurais dû arriver le 9 mai à l’aéroport. Je n’avais pas fait attention à ce léger détail et dans ma tête, le vol partait le 11 à 1h puisque je devais arriver le 10 à l’aéroport. L’heure et la date de ma correspondance à Amsterdam auraient dû m’alerter. Nous étions 6 dans cette situation… Beaucoup de larmes versées et 150€ plus tard, j’ai pu prendre l’avion pour lequel je m’étais présentée. Je me voyais déjà payer plein pot un aller simple pour Paris ^^

 

5. Se renseigner sur l’utilisation d’objets du quotidien.

Lorsque je suis allée en Corée du Sud, je n’ai pas eu besoin d’acheter un adaptateur pour l’électricité puisqu’ils sont sur le même système de prises que nous. Ouf. Durant ce voyage, je suis allée 3 jours à Tokyo. J’ai omis le paragraphe de mon guide qui disait que cesystème de prises électriques était différent. Donc pendant 3 jours je n’ai pas pu utiliser tous mes appareils car l’adaptateur prêté n’était pas assez puissant au niveau du courant. Suivant où vous vous trouvez, les adaptateurs ne se trouvent pas partout. A glisser dans votre valise avant de partir donc.
A chaque fois que je vais en Angleterre, j’oublie que pour que les prises électriques marchent, il faut allumer l’interrupteur qui se trouve juste à côté. Je mets donc mes appareils à charger et à chaque fois c’est la même chose quand je veux les récupérer quelques heures après : à plat :).

6. Vérifier ce qui se dit sur l’endroit où on va dormir

Munich, décembre 2016 : il a fallu que je choisisse une auberge de jeunesse avec des punaises de lit… Et oui, j’ai survolé les commentaires sur Booking en réservant et je n’ai pas vu ce « léger » détail… Lorsque ma pote a découvert ses piqûres, une rapide recherche sur Google associant le nom de l’auberge avec punaises de lit a confirmé ses doutes. L’employé de la réception a feint la surprise, ce qui était encore plus rageant.
On a été bonnes pour laver nos affaires à 60° en rentrant et en jeter certaines, dont nos valises. C’est un véritable fléau dont il est difficile de se débarrasser, alors n’oubliez jamais de regarder les commentaires relatifs à l’hygiène… Que ce soit pour des punaises de lit, pour l’état des douches, la propreté des chambres et ainsi de suite.

7. Laisser ses préjugés à la maison.

Pour une raison qui m’échappe, à chaque fois que j’entends parler français quand je suis en voyage à l’étranger, c’est pour entendre une comparaison avec la France ou pour critiquer une spécificité locale. Certes, nous sommes connus pour êtes des râleurs professionnels, mais si on va à l’étranger, c’est pour voir autre chose non ? Chaque pays est différent, ce qui est bizarre pour vous va être normal pour eux et inversement 🙂 Si la comparaison sera inévitable, ne la laissez pas intervenir tout le temps. Sinon, restez chez vous, après tout, il y a de quoi visiter en France non ? 🙂

8. Se renseigner sur l’actualité.

Sans parler des pays qui sont clairement à éviter (suivez mon regard), il est toujours bon de regarder ce qui se passe dans le pays où vous vous rendez. Que ce soit au niveau politique (restriction des libertés par exemple) ou social (manifestations). Vous avez envie de savoir si la semaine où vous vous rendez à tel endroit il y a une grève générale de prévue, des manifestations à travers tout le pays ou un jour de deuil national avec tout de fermé. J’imagine mais vous voyez ce que je veux dire.
Et puis c’est toujours bon de se tenir informé, ne serait-ce que pour mieux comprendre ce qu’on vous dira, ce que vous verrez ou lirez.
Vous pouvez regarder la rubrique conseils aux voyageurs du site du ministère des affaires étrangères, mais ne cédez pas à la paranoïa 😉

9. Vérifier qu’on a rien oublié (dans la mesure du possible)

C’est une tête en l’air professionnelle qui vous dit ça et pourtant j’arrive, presque tout le temps à ne rien oublier quand je pars. Mon plus gros oubli aura été une serviette de toilette quand je suis partie à Londres la première fois en 2010. C’était mon premier voyage seule, et limite mon premier gros voyage, et pour moi, les auberges de jeunesse mettaient à disposition des serviettes. Grave errreur ^^. Il s’agit d’un oubli que ne coûte pas cher, mais certains peuvent vous coûter bien plus cher, comme par exemple, oublier son passeport chez soi et s’en rendre compte arrivé à l’aéroport… (lu sur VDM).
Par contre, il est possible que vous partiez avec le furieux sentiment d’avoir oublié quelque chose sans que ce soit effectivement le cas 🙂 (ce qui m’arrive tout le temps).

10. Se détendre.

Allez ! Vous partez en vacances, vérifiez que vous avez fait tout ce qu’il fallait faire avant de partir, respirez à fond et profitez !

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « 10 choses à faire avant de partir en voyage »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s