Deux semaines au Paraguay

thumb_DSC06513_1024.jpg

J’ai choisi de me rendre au Paraguay au mois de mars 2019 car c’est l’une des destinations dont on entend le moins parler dans le monde du voyage. Pourquoi ? Après deux semaines sur place je n’ai pas réussi à m’expliquer pourquoi ce pays est boudé par les voyageurs. La vie est agréable, la nature omniprésente, on mange bien, le coût de la vie est faible, les gens sympathiques.

J’ai parié sur un pays dont je ne connaissais rien, pour lequel je n’avais aucune attente et à propos duquel j’ai trouvé très peu d’informations comparé à un grand nombre de pays. Pari réussi ? Oui et non.
Je suis rentrée très contente de ce voyage (et avec une brulure au second degré à la jambe) mais aussi frustrée.
Contente d’avoir découvert ce pays dont on ne parle jamais, mais frustrée parce que je sais qu’en deux semaines je n’ai pu voir qu’une infime partie de ce qu’il a à offrir.
J’ai retenu une chose de ce voyage : ce n’est pas parce qu’on entend pas parler d’un pays qu’il n’y a rien à voir. Au contraire ! Vous seriez sans doute surpris de tout ce qu’il y a à voir au Paraguay.

Après avoir fait un premier article où je vous le présentais en photo (disponible ici), voici un article sur l’aspect pratique de ce voyage ! Mon itinéraire, ce que j’ai aimé, ce que j’ai moins aimé, ce que j’aurais aimé savoir avant de partir, mon budget, mes hébergement… Toussa toussa. De quoi vous donner un aperçu global de mon voyage ! Les deux articles sont complémentaires, mais si j’avais du en faire un seul il aurait été imbuvable à lire pour vous et super long à rédiger pour moi. Le but, c’est de vous intéresser, pas de vous ennuyer avec des articles trop longs :D.

thumb_DSC06599_1024.jpg

Itinéraire

– Jour 1 : arrivée à Asuncion (avec 3h de retard, une tempête ayant empêché l’avion d’atterrir à l’heure)
– Jour 2 : Asuncion
– Jour 3 : Arégua
– Jour 4 : Caaupé et San Bernardino
– Jour 5 : départ pour Encarnacion et visite de la ville
– Jour 6 : ruines jésuites de Jésus et Trinidad
– Jour 7 : ruines jésuites de San Cosme y Damian et Encarnacion (ce que je n’avais pas encore vu)
– Jour 8 : départ pour Ciudad del Este et visite de la ville
– Jour 9 : chutes d’Iguaçu côté argentin et Saltos del Monday
– Jour 10 : chutes d’Iguaçu côté brésilien, départ pour Concepcion en bus de nuit
– Jour 11:  visite de Concepcion
– Jour 12 : Vallemi et ses grottes
– Jour 13 : village de Bélen et Concepcion (ce que je n’avais pas encore vu)
– Jour 14 : retour à Asuncion : Cerro Lambaré et derniers pas dans la ville, sous le soleil.
– Jour 15 : départ du Paraguay.

thumb_DSC06668_1024.jpg

Conseils pour planifier votre itinéraire

– Je conseille de dédier deux jours pleins à la visite d’Asuncion. Il y a pas mal de choses à voir et elles ne sont pas forcément les unes à côté des autres. Vous pouvez facilement rester 1 semaine à Asuncion et dédier le reste du temps à la visite des villages des alentours.

– Si vous n’avez pas l’intention d’aller aux chutes d’Iguaçu, vous pouvez vous dispenser de Ciudad del Este, sauf si vous souhaitez absolument voir le barrage d’Itaipu (2ème plus grand barrage du monde). Ou si vous aimez faire du shopping.

– Dans le sud du pays entre Asuncion et Encarnacion vous avez toute une région à explorer et je regrette de ne pas l’avoir vue. Je conseillerais de passer une nuit à San Ignacio pour visiter les villages et parcs des alentours.

– En ce qui concerne Encarnacion, la ville n’a pas trop d’intérêt, si ce n’est d’être une base pour explorer les ruines jésuites de Jesus, et Trinidad qui sont les deux seuls sites du pays classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous avez certes de beaux couchers de soleils le soir sur le Rio Paraguay et une vue intéressante sur la ville de Posadas en Argentine, mais je pense que deux jours suffisent largement, dont un pour les ruines. Je ne recommande pas forcément les ruines de San Cosme y Damian, qui ne sont pas vraiment des ruines, mais des vieux bâtiments encore debout avec le toit.

– Il faut aussi aller dans le nord du pays, à Filadelfia et ses alentours. C’est ce que j’avais prévu de faire mais j’ai renoncé, faut de temps pour vraiment en profiter. Il y a une immense réserve naturelle à explorer dans cette région.

– La ville de Concepcion est celle qui vaut plus le détour parmi les grandes villes du pays, mais il faut surtout explorer les environs.

LE conseil que je peux donner, c’est de louer une voiture. Un modèle un peu conséquent qui peut vous permettre d’aller sur les pistes en terre mais ça sera la meilleure manière d’explorer le pays sans dépendre des bus ou de guides (quand vous arrivez à trouver des guides). Vous gagnerez du temps en allant à votre rythme plutôt que de dépendre de celui des bus. Je ne saurais vous dire le prix d’une location de voiture, mais ça en vaudra sans aucun doute la peine !

thumb_DSC06655_1024.jpg

Ce que j’ai aimé

– La nature est vraiment belle. Le pays est très vert et les paysages majoritairement préservés.
– Les gens sont aidants et sympathiques, même si mes échanges sont restés limités du fait de mon espagnol de survie.
– Le pays est très loin du tourisme de masse, du tourisme tout court en fait. J’ai croisé peu de touristes sur la route. Du coup on est souvent très tranquille pour visiter ce qui est très appréciable.
– En apprendre plus sur ce pays dont on entend jamais parler.

thumb_DSC06912_1024.jpg

Ce que j’ai moins aimé

– Les déchets jetés partout. Il y a un vrai travail à faire de la part des pouvoirs publics dans la sensibilisation de la population à ce niveau là même si on peut aussi comprendre que le recyclage n’est pas la priorité d’un pays en développement.
– La lenteur des bus. Alors oui, quand on met 2h30 pour faire 50km ou 6h pour faire 280km on a le temps de voir les paysages, les villages, les gens, mais au bout d’un moment on a l’impression qu’on ne va jamais arriver à son objectif. Mais c’est mon naturel impatient qui parle. J’ai quand même eu l’impression de passer beaucoup trop de temps dans les bus et de ne pas assez profiter des endroits où j’allais et ça c’est un vrai regret même si c’est la solution retenue pour voyager.
– Les hôtels raisonnent en dollars avant la monnaie locale. Les prix annoncés étaient toujours en dollars ce qui obligeait à faire la conversion et moi de mon coté, je vérifiais toujours que ça correspondait bien au prix attendu.
– Ne pas pouvoir me rendre dans certains endroits sans guide. Sans guide on y accède pas. Non pas que ce soit particulièrement dangereux, mais comme les bus n’y vont pas, si vous n’avez pas de moyen de locomotion vous ne pourrez pas vous y rendre. Et payer des guides tous les jours ça fait cher à la fin.

thumb_DSC06633_1024.jpg
Photo tout sauf glamour mais tristement réaliste

Ce que j’aurais aimé savoir avant de partir

– Les bus ne sont vraiment pas rapides, que ça soit les bus courte ou longue distance (hors bus urbains)…. Il vaut mieux le prendre en début de journée pour profiter du temps sur place. Du coup j’ai par moments lâchement pris le taxi pour aller un peu plus vite.
– L’offre touristique est réduite à sa plus simple expression et pour faire des visites guidées, il faudra mettre la main à la poche (même si les prix restent raisonnables).
– Certains lieux ne sont accessibles que via un guide, encore faut-il connaitre un guide.
– Les hôtels ne pourront pas toujours vous aider pour l’organisation de visites et il y a peu d’offices du tourisme.
– L’espagnol paraguayen est très loin de l’espagnol européen, que ce soit au niveau du vocabulaire ou de l’accent. Pas toujours facile de comprendre et de se faire comprendre quand on a un niveau basique.

thumb_DSC07281_1024.jpg

Conseils utiles pour votre voyage

– Amenez de la Biafine avec vous (je suis un peu traumatisée par ma brûlure au mollet due à une mauvaise descente d’une moto…).
– Les sprays anti-moustiques vendus en France ne sont pas assez puissants pour les moustiques là-bas, achetez sur place des produits adaptés au climat local.
– Ne changez surtout pas votre argent au bureau de change de l’aéroport d’Asuncion situé à coté du tapis à bagages (taux de change hyper défavorable). Vous avez des bureaux de change dans le centre-ville pratiquant des taux plus intéressants et vous pouvez changer vos euros dans les plus grandes villes du pays.
– Faites vos vaccins avant de partir !
– L’eau est potable.

thumb_DSC07370_1024.jpg

Budget pour 15 jours

– Billet d’avion : 692€ l’aller retour Bordeaux-Asuncion avec Air France (escales à Paris et Sao Paulo)
– Hébergement : 243€ (une nuit dans un bus et une nuit à l’aéroport pour mon vol retour qui était à 6h du matin)
– Bus courte et longue distance : 76€
– Taxis : 165€ (dont une journée de taxi pour les chutes d’Iguazu coté argentin)
– Nourriture (restaurants, boissons et courses) : 99€ (bon il faut dire que seule je mange beaucoup sur le pouce mais on peut avoir un repas pur 5€)
– Chutes d’Iguaçu : 40€ (entrées + boissons et repas sur place)
– Visites guidées : 64€ (ruines jésuites et grottes près de Vallemi)
– Frais bancaires (retraits et échange) : 103€ (je n’aurais JAMAIS du changer à l’aéroport et j’ai changé mon argent en 3 temps).
– Autre : 37€75

Soit un budget total de 1519,75€ (si j’ai bien tout compté mais je laisse une marge de 50€, je me connais). Pas mal non pour 15 jours non ?

thumb_DSC07617_1024.jpg

Hébergement

Ayant un petit budget, je n’ai pas choisi des hébergements 4 étoiles mais j’ai quand même été dans des établissements tout à fait corrects. L’offre existe, il y a des établissements dans toutes les villes principales du pays. Je suis passée par Booking pour réserver en avance. J’ai annulé un hébergement à la dernière minute parce que je n’avais pas envie de passer du temps dans le bus pour peu de temps sur place et j’ai eu des frais d’annulation… Ce qui me fait dire que pour mon prochain voyage, je réserverai les 3/4 premières nuits et ensuite je réserverai au fur et à mesure de mon itinéraire pour ne pas être contrainte par une réservation.

Asuncion : El nomada hostel : 88€ pour 4 nuits pour une chambre individuelle avec salle de bain commune. Petit déjeuner inclus. Propriétaire français. Bien situé dans la ville.
Encarnacion : Hotel puesta del sol : 79€ pour 3 nuits avec une chambre et salle de bain individuelle. Petit déjeuner inclus. Situé à quelques pas de la plage centrale d’Encarnacion.
Ciudad del Este : Hotel executive : 40€ pour deux nuits dans une chambre individuelle avec salle de bain. L’hôtel n’est pas super moderne ,mais les chambres sont grandes et le personnel sympa. Bien situé dans la ville. Petit déjeune inclus.
Concepcion : Hostal de los aguas : 36€ pour trois nuits avec une chambre individuelle et salle de bains commune. L’établissement est correct et bien situé dans la ville. Petit déjeuner inclus.

thumb_DSC07925_1024.jpg

Voyager seule au Paraguay

Aucune inquiétude à avoir de côté là ! Que ça soit dans les villes, villages ou dans les transports, il ne vous arrivera rien ! Comme partout il faut faire attention, mais dès lors que cela est le cas, tout devrait bien se passer :). J’ai pris un bus de nuit et je suis partie seule en visite guidée avec des guides hommes et il ne s’est absolument rien passé.

À aucun moment je ne me suis sentie menacée ou en danger parce que j’étais une femme seule dans ce pays.

Vous allez très certainement susciter de la curiosité, voyager seule au Paraguay n’est certes pas commun, mais les gens vous laissent tranquille. On vous demandera souvent d’où vous venez et ce que vous faites au Paraguay, mais c’est tout sauf de la curiosité mal placée. Il y a peu de tourisme dans le pays alors ça intéresse forcément les gens de vous connaitre un peu plus. Si on vous regarde, n’hésitez pas à leur dire bonjour, c’est ce que j’ai fait et j’ai toujours eu droit à de grands sourires en retour.

Les gens seront toujours prêts à vous aider si vous les sollicitez, et ce même si votre espagnol n’est pas parfait. Peu de personnes parlent anglais, si votre espagnol est basique, ça peut être compliqué pour communiquer, mais mon niveau ne m’a pas empêché de voyager au sein du pays :).

On m’a souvent demandé si j’étais allemande. Il y a beaucoup d’allemands au Paraguay et je suis blonde avec des yeux bleus et la peau claire. Ça a étonné et intéressé de voir une française voyager seule dans le pays :).

thumb_DSC06692_1024.jpg

Mon voyage résumé en chiffres

– 1666 photos
– 44 vidéos (courtes)
– 50 heures de bus
– 2350 km de bus
– 169 km à pieds
– 12 bus
– 7 taxis
– 2 excursions guidées
– 40 km à moto
– 1 brûlure au mollet et 3 ampoules aux pieds
– 1 écharpe perdue

thumb_DSC08338_1024.jpg

Mieux connaitre le Paraguay

– Capitale : Asuncion
– Décalage horaire : -4h par rapport à la France
– Monnaie : guarani
– Langues parlées : espagnol, portugais et guarani.
– Voisins : Brésil, Argentine et Bolivie.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Deux semaines au Paraguay »

  1. Merci pour toutes ces infos qui nous serviront peut-être un de ces jours. J’ai souri en lisant que tu déplorais la lenteur des bus, c’est l’Amérique du sud qui veut ça visiblement 😀

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s