Conduire en Islande en hiver

thumb_DSC08019_1024.jpg

Le vrai titre de cet article aurait du être « conduire seule en Islande en janvier sans avoir l’habitude de conduire dans de telles conditions météorologiques » mais c’était trop long 😉 .

thumb_DSC07821_1024.jpg

Forte de mon premier road-trip en solitaire en juin dernier au pays des merveilles (c’est comme ça que j’appelle l’Islande), j’ai voulu réitérer l’expérience en hiver. Après avoir vu tous ces beaux paysages en été, j’avais envie de les voir en version hiver. Un billet pas cher trouvé sur Wow Air la veille de Noël et me voilà partie ! Un cadeau de moi à moi, j’avais vraiment envie d’y retourner ! 😀

Me voilà donc de retour en terre promise le 11 janvier. La météo n’annonce pas un temps de folie pour mon séjour : principalement de la pluie et des températures basses. Mais peu importe, ce n’est pas le temps qui va gâcher ma joie d’être de retour.

Je passe donc récupérer la voiture que j’ai réservé sur Budget, une Hyundai i10, le même pot de yaourt que j’avais eu en juin sans avoir aucun soucis. C’est le genre de voiture qui va très bien pour un road-trip en Islande, pour peu qu’on reste sur la route principale et qu’on n’emprunte pas de chemin accidenté.
Sauf qu’en janvier, les conditions météorologiques pour conduire ne sont pas les mêmes qu’en juin… Il faut savoir que l’Islande est une île très exposée aux vents et aux intempéries de manière générale et qu’en hiver le climat est beaucoup plus rugueux qu’en été.
La fille de l’agence m’a dit qu’il valait mieux partir sur un modèle un peu plus gros mais plus sûr car la météo annonçait de la pluie, de la neige et des fortes rafales de vents dans les jours à venir. Que du bonheur en somme.
La sécurité (et la vie de manière générale) n’ayant pas de prix, j’accepte et pour 57€ de plus, je repars avec une Hyundai i30. Je pense qu’elle avait aussi un intérêt professionnel dans l’histoire, à ce que je prenne une voiture plus chère, mais j’ai bien fait de l’écouter…
Vu le temps en janvier, si vous êtes plusieurs, louer un 4×4 est une solution intéressante (ok pas pour la planète mais pour votre sécurité oui) car ils tiennent mieux sur la route que des petites berlines.

thumb_DSC08183_1024

Ma voiture a très bien fait l’affaire, mais j’ai senti les moments où elle était poussée par le vent, et c’est loin d’être rassurant, surtout seule. La voiture avait des pneus neige mais pas de chaines. J’ai fini saine et sauve mais j’ai eu de grosses frayeurs par moments… Sans compter que dans le cas où vous avez un accident, bon courage avec les loueurs de voiture qui deviennent moins sympas d’un coup…

thumb_DSC07829_1024.jpg

De ces quelques jours de conduite en solo en Islande en janvier, je retiens les points suivants :

– Conduire seule en été quand tout va bien c’est une chose, conduire seule en hiver en est une autre !
– Les routes sont très souvent enneigées ou verglacées, elles glissent très facilement, attention aux coups de freins trop brusques. Elles sont déblayées mais pas partout et pas tout le temps ! Selon l’intensité des chutes de neige, même en déblayant, 5 min après c’est comme si on avait rien fait !
– Le soleil se lève tard et se couche tôt : on peut être amené à conduire longtemps dans le noir (toutes les routes ne sont pas éclairées) ce qui peut au bout d’un moment nuire à la concentration.
– L’état des routes allonge les temps de trajet. Ne croyez pas à tout prix ce que vous indique votre GPS 😉 .
– Les tempêtes de neige peuvent surgir à tout moment au cours du trajet et il sera parfois impossible de voir plus loin que le capot de la voiture. Concentration maximum et vitesse réduite au minimum !
– J’ai fini mes journées avec des tensions dans le dos et les épaules à force d’être crispée sur le volant. J’avais du mal à me détendre, surtout lors de la conduite de nuit. J’étais en stress permanent à l’idée de faire un faux mouvement et de partir dans le fossé (qui parfois consistait en de grandes étendues d’eaux….).

thumb_DSC07683_1024

Ce qui n’a peut-être pas aidé dans l’histoire, c’est que je ne conduis plus depuis que j’habite en région parisienne, sauf rares occasions, et que je n’ai jamais conduit sous la neige. C’est quand même très particulier et il faut avoir l’habitude ! Il faut aussi savoir qu’à cette période de l’année, il fait très froid en Islande, j’ai eu au pire des températures -4 degrés, mais cela peut aller bien en-deça, ce qui ne favorise pas des conditions idéales de conduite.

J’ai lu pas mal de textes indiquant que la nature est très changeante en Islande, et parfois traitre, il faut vraiment faire attention aux endroits où on va, et encore plus en voiture…

thumb_DSC07799_1024.jpg

J’en ai eu vraiment marre de ces conditions de conduite à la fin du voyage, sur le chemin du retour pour rendre la voiture. J’ai roulé 7h dont 5h dans le noir total, avec des bourrasques en veux-tu en voilà et des tempêtes de neige aveuglantes à intervalles réguliers sans compter l’état de la route qu’il faut surveiller en permanence pour éviter de glisser. Je ne souhaitais qu’une chose : ne plus conduire dans ces conditions.

J’en rigolerai dans quelques temps mais sur le coup, quel soulagement de rendre les clés à l’agence !
En tout cas, si je reviens en Islande en hiver, cela ne sera pas seule c’est certain ! 😀

thumb_DSC07817_1024.jpg

Quelques précautions d’usages à prendre (seulement du bon sens) :

– Vérifiez que votre voiture a des pneus neige,
– Gardez une distance de sécurité importante avec le véhicule vous précédant,
– En cas de pépin, gardez sous le coude un numéro à appeler pour vous dépanner (de ce que j’ai vu, on capte à peu près partout, y compris dans les endroits où il n’y a rien),
– Anticipez vos trajets et essayez de rouler le plus possible de jour,
– Veillez au niveau d’essence, il n’y a pas de station essence partout.
– Surveillez la météo, le temps change très vite en Islande !
– Ne roulez pas si le temps ne le permet pas et si cela n’est pas nécessaire.
– N’empruntez pas les routes fermées : dit comme ça je peux faire sourire, mais l’hiver un bon nombre de routes sont impraticables à cause du temps et certains tentent quand même le coup…
– Ne sortez pas des sentiers battus : ce chemin est ouvert mais n’a pas l’air praticable ? Alors faites demi-tour, il vaut mieux faire un détour ou aller voir autre chose plutôt que de se retrouver coincé sur ledit chemin.

P.S : les photos sont foncées, je les laisse volontairement telles quelles et je ne les éclaircis pas afin de montrer la luminosité en Islande en janvier.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Conduire en Islande en hiver »

  1. Wow tu as eu du courage de te lancer dans un road trip seule en hiver là-bas ! En effet, ça n’a pas dû être facile, mais rien que ces quelques photos sont superbes (et au naturel !), j’ai hâte d’en voir plus 🙂

    J'aime

  2. Hello Marion ! Je me revois te dire l’année dernière que je devais écrire mon article sur l’Islande … conclusion toujours rien. Il est spécial pour moi et je crois que j’ai peur de me mal le retranscrire. En tout cas je comprends tellement ton amour pour ce pays… c’est un de mes plus beaux voyages

    J'aime

    1. Je t’avoue que j’ai l’impression que mes photos ou mes articles ne rendent pas du tout hommage à la beauté du pays… Je revois ces beaux paysages et quand je regarde mes photos j’ai l’impression qu’il manque quelque chose. Les émotions ressenties devant les paysages islandais sont tellement spéciales que je ne suis pas sure d’y arriver un jour ^^
      J’espère te lire à ce sujet bientôt, j’adore lire des articles sur l’Islande 🙂 Bonne soirée à toi ❤

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai l’habitude de conduire sur neige et verglas car j’habite en montagne, et pourtant j’ai toujours une crispation quand je suis sur ce genre de terrain. Alors je ne peux qu’imaginer la difficulté pour quelqu’un n’ayant pas conduit depuis un moment ! Et c’est quand même dingue qu’ils ne fournissent pas de chaînes à neige lors de la location du véhicule…

    Aimé par 1 personne

    1. J’avoue que cela n’a pas été le moment le plus agréable de ma vie 😁 j’ai vraiment surestimé la météo … je saurais pour la prochaine fois ahah.
      La voiture avait des pneus neige mais les loueurs estiment que les chaînes ne sont pas nécessaires du moment qu’on reste sur la route principale … j’ai admiré les 4×4 qui allaient beaucoup plus vite que moi ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s