Le passage entre la frontière moldave et la frontière ukrainienne

Petite histoire du jour :

En avril 2012, lors de mon Erasmus en Roumanie, des amis espagnols et moi-même avons décidé d’aller passer quelques jours en Ukraine. Certains ne voulaient faire qu’Odessa, un des espagnols et moi voulions faire Kiev en plus.
Le 16 avril, nous partons vers cette nouvelle aventure. Cinq espagnols et une française, que des garçons, c’est important pour la suite de l’histoire.

Pour aller à Odessa depuis la Roumanie (Iasi), deux options de trajet s’offraient à nous : le bus ou le train.
Le trajet en train se faisait à l’époque de nuit (j’ignore si c’est toujours le cas) : Iasi-Chisinau puis Chisinau-Odessa sachant qu’il y avait un arrêt assez long à Chisinau pour changer les roues du train. Oui oui ! Les rails ukrainiens ne sont pas les mêmes que les rails occidentaux : les roues du train ne sont pas adaptées pour continuer le voyage, il faut donc les changer.

Nous avons donc choisi le bus. Mais là aussi un dilemme s’est posé à nous : le chemin le plus court pour aller à Odessa depuis Chisinau implique de traverser la Transnistrie. Vous ne connaissez pas ? C’est normal ! Il s’agit d’une région de l’est de la Moldavie qui s’est auto-déclarée indépendante en 1989 et qui depuis, vit comme selon un modèle communiste.
Ils ont dressé des « frontières » avec des contrôles, ne parlent que russe (ils font semblant de ne pas comprendre le moldave/roumain qui sont peu ou prou la même langue), ont leur propre monnaie, ont un parlement qui s’appelle le Soviet Suprême… La liste est longue. J’y suis allée, mais c’est une autre histoire.
Quelqu’un nous avait dit que si on traversait cette région pour aller en Ukraine, on pourrait avoir des problèmes en plus de devoir verser une petite rétribution pas tout à fait légale…
Nous décidons donc de prendre un chemin plus long, mais qui nous permettra de contourner la Transnistrie.

Le passage de la Moldavie à l’Ukraine se fait sans aucun problème. Je pense que ce n’est pas tous les jours que les gardes moldaves et ukrainiens voient un groupe tel que le notre passer dans le coin. Nous descendons du bus pour présenter nos passeports puis repartons.

Le séjour à Odessa se passe tranquillement, nous y passons deux jours pour découvrir la ville. Arrive la fin, un des espagnols et moi partons à Kiev et les autres espagnols rentrent en Roumanie.

Nous finissons à notre tour par rentrer en Roumanie, 4 jours plus tard, après un trajet de nuit interminable entre Kiev et Chisinau et 5 heures d’attente à la gare routière de Chisinau où nous sommes en transit.

Arrivés en Roumanie, nous retrouvons les espagnols laissés à Odessa. Et la première chose qu’ils me disent est : « on a eu des problèmes à la frontière entre l’Ukraine et la Moldavie à cause de toi ! ». Je suis forcément très surprise, n’ayant confié aucune chose illicite à mes amis :D.

En fait, la raison est toute simple. Comme dit plus haut, ce n’est pas tous les jours que les douaniers moldaves ou ukrainiens voyaient un groupe comme le nôtre. Nous avons du les marquer. Quand une seule partie du groupe s’est présentée à nouveau à la frontière deux jours après, sans la seule fille présente à l’aller, ils se sont posés des questions ! Dans cette région du monde, le trafic d’être humains n’est malheureusement pas une légende et les douaniers ont dû se demander ce qu’ils avaient fait de moi.

Mes amis ont dû tous quitter le bus côté ukrainien pour être interrogés. L’un d’entre eux a été amené dans une salle, est resté seul quelques minutes avant que n’arrive un garde qui baragouinait quelques mots de roumain. Suffisamment pour que mon ami comprenne la question suivante : « Où est la fille? ». Le pauvre a eu vraiment peur !

Je n’aurais pas aimé être à sa place ! 😀

En prime, une photo de notre petit groupe à Odessa avec les fameux escaliers !

thumb_P1050577_1024.jpg

Et sinon, notre trajet a ressemblé à ça :

Capture d’écran 2018-01-04 à 20.06.53.png

Iasi – Chisinau : 4h en bus
Chisinau – Tudora (frontière) : 3h en bus
Tudor – Odessa : 2h

(Temps approximatifs^^)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le passage entre la frontière moldave et la frontière ukrainienne »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s