Conduire (seule) en Jordanie

thumb_DSC04861_1024.jpg

Après les aventures de Marion sur la route en Islande en hiver, je vous présente aujourd’hui les aventures de Marion sur la route en Jordanie ! Ou plutôt : les aventures de Marion seule sur la route en Jordanie :).

Je vous gâche le suspens dès maintenant : pas de panne au milieu de nulle part, pas de crevaison en plein désert, pas de vol de la voiture, (presque) pas d’égarement sur la route.
Quelques petites frayeurs par moments : conduite de nuit sur des routes tortueuses non éclairées ou conduite sur des petites routes qui ressemblent plus à des chemins jamais entretenus qu’à des routes.
La conduite en Jordanie c’est aussi rouler des kilomètres et des kilomètres sans croiser âme qui vive. Mais c’est aussi conduire parmi les plus beaux paysages jamais vus au cours de ma petite vie : conduire le long de la mer morte parée de ses plus belles couleurs, conduire le long de canyons offrant des vues à couper le souffle ou conduire dans des paysages désertiques.

La conduite seule en Jordanie : une de mes plus intenses expériences en voyage !

Vous me suivez ? Vroum vroum, c’est parti !

thumb_DSC04925_1024.jpg


Pourquoi ai-je décidé de conduire en Jordanie ?

En voyage, j’aime prendre mon temps pour découvrir un pays. J’aime l’idée de pouvoir m’arrêter quand je veux et où je veux sans être tributaire de personne.
Avoir une voiture offre la plus grande des libertés. Cela représente certes un coût certain, mais quand on voit ce qu’on peut faire avec une voiture, on se rend compte que cette liberté elle est sans prix.

Quand je suis partie en Géorgie en mai dernier, j’ai choisi de tout faire en bus, via des circuits journaliers organisés. J’ai « souffert » d’être dépendante de ces transports pour visiter le pays : impossible de s’arrêter à sa guise pour admirer des beaux paysages (mais par contre on s’arrête au milieu de nulle part pour acheter le miel du voisin du cousin de son beau-frère), on passe trop de temps dans certains endroits et pas assez dans d’autres, on a un planning à respecter…
Bref, tout ce que je n’aime pas en voyage.
Je me suis dit à ce moment là que selon ma prochaine destination, j’envisagerai la location de la voiture.

Puis j’ai choisi de partir en Jordanie. Au départ, je pensais me déplacer en bus. Et j’ai réfléchi. Je me suis renseignée sur le fait de conduire dans le pays. Des recherches, il ressortait que si conduire dans Amman est déconseillé du fait du traffic intense et de la conduite à la jordanienne, dans le reste du pays, c’était plutôt tranquille.
Je me suis ensuite renseignée pour savoir si des filles seules pouvaient conduire sans risque et là, étrangement j’ai trouvé beaucoup moins d’informations. J’ai bien trouvé des témoignages de filles parties à plusieurs indiquant que c’était tranquille sur les routes, mais seules non. C’est portant ce qui m’intéressait le plus. Je voulais un témoignage reprenant ce que j’allais vivre.

Après plusieurs semaines d’hésitation, et malgré quelques scénarios catastrophe en tête, je me suis décidée à louer une voiture. Les scénarios sont restés mais j’étais convaincue d’avoir fait le bon choix. Je savais que c’était comme ça que j’allais le plus apprécier mon voyage. Et j’ai bien fait. Une de mes meilleures décisions.

J’ai été libre de faire ce que je veux, de m’arrêter où je veux prendre des photos des beaux paysages. C’était génial <3. J’avais une réelle sensation de liberté qui m’a encore plus fait apprécier mon voyage et la chance que j’avais de pouvoir faire ça. Parce que oui, ça a un coût, mais quel bonheur cela a été !

Sachez que ça ne craint pas du tout, pas plus qu’en France. Certes une occidentale conduisant seule déclenchera quelques regards, mais rien de méchant :). Vous pouvez conduire les yeux fermés (enfin, façon de parler hein).

thumb_DSC03347_1024.jpg


C’était comment sur la route ?

J’ai onze ans de permis à mon actif. J’en ai fait des kilomètres, certes plus à en France qu’à l’étranger, mais je suis globalement à l’aise sur la route (même si je n’aime pas spécialement conduire). Donc malgré ces fameux scénarios catastrophe que j’avais en tête, je n’appréhendais pas tant la conduite que ça. Ce n’était pas le fait de conduire une voiture dans un pays inconnu qui me taraudait mais plutôt le fait d’être dans un pays dont je ne connaissais pas les codes. Je pensais qu’une fois les codes locaux acquis ça irait mieux.

Donc une fois dans la voiture, j’ai roulé sans trop réfléchir. J’ai fait comme en France, j’ai gardé mes réflexes rien de plus. Ce qui a donc impliqué de garder un oeil constant sur les autres conducteurs, de toujours regarder autour de moi pour anticiper les choses, de respecter les limitations de vitesse… Ce qu’on fait d’habitude en fait.
Une fois que vous savez conduire, vous savez conduire. Point. Vous pouvez conduire n’importe où (enfin ça dépend, conduire au bord d’un ravin sans protection ne me tente pas trop). Mais vous voyez l’idée.

En Jordanie, les routes sont majoritairement en bon état, y compris les petites routes tortueuses. Si vous savez conduire en France, vous saurez conduire en Jordanie. N’allez pas chercher plus loin. Ils ont aussi des stops, des cédez-le-passage, des ralentisseurs, des feux, des ronds-points, des autoroutes, des gens qui ne savent pas conduire…. Si vous savez gérer tout ça en conduisant tout ira bien.

Avec le recul, je me rends compte que je me suis fait une montagne de cette conduire avant de partir. Si vous saviez tout ce qui est passé par ma petite tête… Ça allait de la crevaison/panne au milieu de nulle part à une attaque dirigée contre moi parce que seule. Bref. On a de l’imagination ou on en a pas :D.

Après bien sur il faut aussi s’adapter à la conduite des locaux. Globalement les jordaniens roulent bien et ne sont pas dangereux. Vous retrouvez parfois des guignols au volant mais comme partout. Parfois vous aurez des gens qui roulent lentement au point d’être dangereux mais vous les doublez et basta. Parfois vous verrez des poids-lourds faire n’importe quoi mais comme en France aussi. A la fin je me sentais très à l’aise, presque comme si j’avais toujours roulé sur ces routes.

Il faut aussi savoir que les routes jordaniennes ne sont pas non plus hyper fréquentées, loin de là. Vous aurez un peu de monde dans les agglomérations (et encore, selon l’heure), sur l’autoroute du désert et aux abords d’Amman. Mais sinon, vous pouvez faire des kilomètres et des kilomètres sans rencontrer âme qui vive. Dans un sens c’est super parce que vous avez vraiment la route pour vous tout seul mais dans un autre sens, vous espérez que rien ne vous arrivera :D.

thumb_DSC03331_1024.jpg


Combien de kilomètres parcourus ? 

1043 kilomètres pour être précise ! La Jordanie n’est pas un pays très grand et se parcourt facilement. Tous les principaux sites du pays sont facilement accessibles en voiture.

Cependant, ne vous fiez pas au nombre de kilomètres et calculez vos trajets en fonction du temps. En effet, la vitesse est limitée à maximum 100km/h sur les autoroutes, 50km/h en agglomération et de manière générale à 80km/h.
Mais surtout, selon les routes, vous pourrez difficilement rouler à la vitesse maximum. En effet, les virages, les côtes et/ou les pentes (la Jordanie n’est pas un pays plat comme vous vous en rendrez vite compte) ou l’étroitesse de certaines routes auront vite raison de votre volonté de vous prendre pour un pilote de F1 sur la route.

Pour se repérer sur la route : les principaux sites touristiques sont indiqués. C’est déjà ça mais pas forcément suffisant. Je n’ai pas pris de GPS avec la voiture mais j’avais téléchargé en amont une carte de la Jordanie sur Google Maps et j’ai activé l’option utilisation hors connexion. C’est donc mon téléphone qui a fait office de GPS et il a bien fait son travail ! 🙂

thumb_DSC04995_1024.jpg


Pas de problème avec les forces de l’ordre ?

Vous verrez souvent la police sur la route. Inutile de vous expliquer que le contexte sécuritaire de la région y est pour beaucoup.

Je ne saurais dire à quelle fréquence les contrôles routiers sont effectués. Personnellement sur 6 jours de conduite, j’ai été contrôlée une seule fois. Le policier a beaucoup souri mais n’a pas prononcé un mot (je pense qu’il ne parlait pas anglais). J’ai pourtant croisé beaucoup de policiers. Des français avec qui j’ai échangé à Petra m’ont dit avoir été contrôlés 6 fois. C’est peut être à la tête du client, peut être pas.

Je pense aussi que le respect des limitations de vitesse devrait vous sauver de contrôles policiers ;).

thumb_DSC03255_1024.jpg


Et combien ça coute tout ça ? 

Je parle, je parle, mais abordons le sujet principal de tout ça, le nerf de la guerre, l’argent.

Avant de vous donner le coût, il faut que je parle des modalités de location de la voiture. Et là, on est dans une phase un peu épique.

Alors.

La location de voiture :

Initialement, après de nombreuses recherches pour trouver une voiture qui n’allait pas me coûter un organe, mon choix s’est arrêté deux semaines avant de partir chez un loueur dont la lettre commence par B (à vous de deviner de qui il s’agit).
Je sélectionne sur le site internet une petite voiture (je voyage seule, pas besoin d’un gros char) et sélectionne une option qui je pense m’assurer une couverture totale (naïve que je suis). Au moment de payer, je rentre toutes mes coordonnées bancaires. Je suis normalement censée m’en tirer pour 200€ pour 6 jours, c’est honnête.
Je pense (encore naïvement) que si j’ai entré toutes mes coordonnées bancaires, c’est qu’on va me prélever la somme. Mais que nenni.
Une semaine passe et toujours rien. Je contacte donc le service client de ladite compagnie qui m’indique que je paierai à l’aéroport. Ok.
Je pose également une question concernant la caution, les informations à ce propos n’étant pas des plus claires. On me répond que la caution sera une empreinte sur la carte (= somme gelée mais non prélevée) correspondant au montant de la caution + 20% de ce montant + un plein. Ok, ça me parait correct et surtout ça me permet de calculer mon budget pour le voyage.

Le jour J, je vais récupérer la voiture. J’ai choisi de prendre une voiture à l’aéroport comme ça la restitution était plus aisée au moment de mon départ.
Je me rend au comptoir de l’agence, et là, le début des emmerdes.
Ils ont du me voir arriver seule et cru que ça allait être du gâteau avec moi.

Le gars de l’agence m’annonce que la caution va s’élever à 870€ (!!!!) et qu’elle sera prélevée sur mon compte. Euuuhh, là on était face à un sacré trou, et surtout non prévu budgétairement parlant ! On est bien loin de la somme anticipée. Ok pour avoir une marge de manoeuvre au cas où mais autant ? Je paie quand même.
Ensuite, le gars m’annonce un prix total de 340€ contre les 200€. J’en perds mon latin. Pour faire simple, l’option que j’avais prise pensant me couvrir entièrement n’était pas une protection totale en cas d’accident (je cherche encore à comprendre ce que j’ai coché sur leur site) et que si je prenais la voiture sans cette protection, je paierai certes 180€ (et non 200€, ne me demandez pas pourquoi) mais je n’aurais aucune garantie en cas de problème et ils garderaient les 800€. Le mec a donc essayé de me refourger une protection complète à 140€, faisant augmenter le prix total et pas qu’un peu…
J’ai commencé à m’énerver, j’ai appelé mon copain (qui venait de se réveiller en Angleterre) et sur ses conseils, je suis allée à un autre comptoir.

Et là, j’ai trouvé mes saveurs : Thrifty
Bon, il faut savoir que j’ai débarqué les yeux remplis de larmes d’énervement alors ils ont peut-être eu pitié de moi mais en tout cas ils ont été géniaux et ont sauvé mon voyage. Un bel exemple de la gentillesse jordanienne. Je vous les recommande vivement si vous allez en Jordanie (et fuck B).
Donc, ils m’ont proposé une voiture pour 25JOD par jour, soit 150JOD pour 6 jours (et donc 180€). A ce prix là, je prenais tout ce qu’ils me proposaient, y compris les pots de yaourts mais j’ai eu droit à une belle berline automatique, digne de figurer dans un Fast and Furious.
Et là où ils ont été tops, c’est qu’avec ces imbéciles de B, ma carte bleue avait un peu trop chauffée et le plafond a été atteint. Je n’ai pas pu laisser une caution (mais ils ont quand même fait une copie de ma carte, pas bêtes les mecs hein) mais j’ai pu partir malgré tout. Je ne pense pas qu’ils fassent tout le temps ça mais ça prouve que les gens là-bas sont VRAIMENT aidants (sauf ceux travaillant chez B).
Je suis donc allée dire aux autres nazes que j’annulais ma réservation et 10 minutes après je roulais en direction de la mer morte !

Le coût :

150 JOD pour la voiture + 60 JOD d’essence =
210 JOD pour 6 jours et 1043 kilomètres parcourus, soit 255€
Pas mal non ?

Je n’ai pas payé de péages sur le peu d’autoroute que j’ai pris. Je ne saurais dire s’il y en a ou pas.

P.S : pour louer une voiture, munissez-vous de votre passeport, votre carte bleue et votre permis de conduire français. Le permis de conduire international n’est pas demandé.

thumb_DSC03338_1024.jpg


L’essence 

Dernier point, important ! L’essence n’est pas chère en Jordanie. On tourne à 1€ le litre. Cependant, je dirais que l’état des routes fait consommer un peu plus que la moyenne. Selon où vous passez, les routes sont sinueuses, ça monte, ça descend, on tourne beaucoup, on freine beaucoup… Autant de facteurs qui peuvent augmenter la consommation d’essence. Mais qu’est ce que les routes sont belles <3.

Petit point d’attention : il n’y a pas beaucoup de stations essences dans le pays. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, n’hésitez pas à donner à boire à votre voiture dès que possible. Se dire « non ça va j’ai encore un peu de marge » n’est pas une bonne idée 😉

thumb_DSC04922_1024.jpg

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Conduire (seule) en Jordanie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s