Les excursions organisées en voyage : pour ou contre ? Avantages et inconvénients

Hello 🙂

Lors de notre voyage au Mexique, nous avons choisi de passer par une agence touristique pour organiser trois excursions au départ de l’hôtel où nous avons séjourné à Playa del Carmen. Nous sommes passés par le bureau d’excursion de l’hôtel parce que c’était plus facile de s’adresser à eux que de partir en ville et chercher parmi tous ceux existants même si le coût était un peu plus cher. Nous avons réservé trois journées d’excursions avec eux et ayant un avis mitigé pour deux des trois journées, je me suis dit que faire un article à ce sujet pouvait être intéressant. Ceci d’autant plus que j’ai déjà eu recours à ce type de prestations dans d’autres pays (Géorgie, Islande et Guatemala). Voila donc les expériences que j’ai vivre avec des bureaux d’excursions organisées et ce que j’en ai pensé !

Comment est organisé ce processus ?

L’idée générale concernant les excursions organisées est qu’une agence touristique vous emmène visiter un ou plusieurs lieux sur une même journée, sans que vous ayez à vous préoccuper du transport, des billets, de chercher un guide sur place et éventuellement du repas. Soit on vous récupère à votre lieu d’hébergement, soit vous rejoignez votre guide à un lieu donné. Ces excursions peuvent être individuelles (mais coutent plus cher) ou groupées. La taille du groupe varie selon les agences. Vous avez juste à vous laissez transporter sur place. Généralement, on vous donne des explications tout au long de l’excursion sur ce que vous voyez, et selon la nature de la visite, vous avez un temps libre pour profiter des lieux. Cela est pratique quand on a pas de moyen de locomotion pour visiter le pays et qu’aller à certains endroits peut être compliqué (pas ou peu de transports, difficultés pour communiquer dans la langue du pays) ou qu’on a pas envie de se prendre la tête à organiser ses visites. Ce mode de visite est présent dans la majorité des pays accueillant des touristes mais n’existe que de manière limitée dans d’autres, le Paraguay par exemple.

Excursions organisées au Mexique

Nous avons réservé trois excursions lors de notre première semaine, pour les raisons expliquées plus haut, et avons visité par nous-même le reste du séjour. Nous avons eu recours à des guides mais en nous rendant nous-même sur les lieux et c’était bien mieux ! J’ai globalement été déçue par les prestations où chaque minute était comptée et il n’y en a pas une où je me suis dit que l’argent dépensé en valait la peine. C’est dommage mais on saura pour la prochaine fois !

Première excursion : deux cenotes et un lagon. Il s’agissait pour nous d’une mise en bouche, ne connaissant pas du tout le pays. Les cenotes font partie des indispensables à voir lors d’un voyage au Yucatan. Il y en a environ 10000 de recensées, un choix s’impose donc parmi celles à voir.
Nous avons nagé dans une cenote ouverte, une cenote fermée et sommes allés faire du snorkelling dans un lagon. C’est le tour que j’ai préféré car même si le temps dans chacun des endroits était chronométré, nous avons pu bien en profiter et prendre des photos (très important :D).

Deuxième excursion : Tulum, quad dans la jungle et une cenote. Mis à part la partie quad, j’ai trouvé que ça allait soit trop vite, soit qu’on avait trop attendu.
Tulum : nous avons fait une première partie de la visite avec un guide qui nous a donné plein d’explications sur ce très bel endroit. À la fin des explications, deux options s’offraient à nous : soit repartir avec lui et aller bénéficier d’un shot de tequila gratuit et acheter des souvenirs, soit rester encore 45 minutes sur place pour terminer la visite du site. Mon copain et moi sommes les seuls à avoir choisi cette deuxième option, triste quand on sait que nous n’avions pas tout vu avec le guide mais heurusement qu’on a pris cette option sinon nous aurions manqué de belles choses !
Quad : 30 minutes de conduite dans la jungle, c’est pas mal mais oui écologiquement parlant c’est moyen et on dérange les animaux.
Cenote : après avoir attendu près de 45 minutes que le groupe soit complet (le temps que tout le monde se change et récupère les équipements pour aller nager), nous sommes enfin entrés dans la cenote. Mais il a encore fallu que chacun passe par la case photo avant de pouvoir enfin nager et profiter du lieu.
Après un temps à l’intérieur beaucoup trop court, nous sommes sortis (pas possible de rester dans la cenote sans guide). Et là, encore 45 minutes à attendre que les gens se changent et récupèrent leurs photos. Je n’étais pas très très contente.

Troisième tour : Sian Kaan. Un tour que je me faisais une joie de faire tant cette réserve naturelle a l’air magnifique. Elle l’est ! La couleur de l’eau est incroyable, la flore splendide, nous avons vu un dauphin et une tortue de mer et nous avons pu nous baigner dans une eau translucide à Punta Allen. Mais la guide, néerlandaise, ne nous a donné aucune explication sur Sian Kaan, sauf aux néerlandais présents qui ont eu les explications dans leur langue maternelle. On nous a vendu le tour comme étant d’une journée sauf qu’à 14h nous étions de retour dans le bus pour rentrer à nos hôtels respectifs. J’ai lu a posteriori que Sian Kaan offre bien plus que ce que nous avons vu, dommage que nous n’ayons pas passé 1h de plus sur le bateau.

Excursions organisées au Guatemala

Les excursions organisées sont recommandées pour visiter le Guatemala qui malgré sa beauté n’est pas toujours très sûr. C’est le pays où j’ai le plus apprécié ces excursions, bien organisées à des prix plus que raisonnables.

Volcan Pacaya : je ne pensais pas faire une excursion sur un volcan au Guatemala mais l’occasion s’est présentée à Antigua ou un rabatteur m’a donné un prospectus. Après avoir vérifié que le prix demandé était honnête, j’ai réservé ce tour et j’ai bien fait, qu’est-ce que c’était beau ! Il a consisté en une randonnée en fin de journée, nous sommes montés au pied du volcan, avons fait griller des marshmallows et avons vu le coucher de soleil sur les volcans voisins. C’était vraiment mqgnifique et n’ayant pas prévu de faire ça en organisant mon voyage, je suis ravie que l’occasion se soit présentée !

Les villages du lac Atitlan : ayant posé mes valises dans la petite ville de Panajachel pour mon séjour autour du lac, un tour en bateau était le moyen idéal de découvrir les autres villages. Nous en avons visité trois (San Juan, San Pedro et Santiago Atitlan) avec un temps de visite relativement correct pour bien en profiter, même si j’aurais pu rester plus longtemps dans le premier village. J’ai découvert bien après mon voyage de très belles randonnées autour du lac, ça sera pour une prochaine fois si je reviens au Guatemala !

Semuc Champey : pour découvrir cette merveille naturelle, j’ai réservé un tour via l’hôtel où je séjournais, à Coban. J’ai eu un tour privé avec un guide et ça été la meilleure option que je pouvais demander car nous avons pris notre temps, marché et nagé sans pression. Avant d’aller à Semuc Champey, nous nous sommes arrêtés à plusieurs reprises sur la route pour admirer de beaux paysages, nous sommes allés dans un éco-lodge tenu par des mayas et au retour sommes allés dans un grotte. J’ai payé environ 60€ pour ce tour, repas du midi inclus, ils n’ont jamais été aussi bien investis !

Tikal : encore un tour bien organisé ! J’ai choisi l’option pour voir le lever de soleil sur la jungle. On est venu me récupérer à 4h du matin et j’ai rejoins les autres touristes ayant choisi cette option. Après avoir marché dans la jungle, nous sommes montés en haut d’une pyramide pour voir les premières lueurs du jour. Une fois redescendus, nous avons visité le site puis nous avons eu un temps libre. Je pouvais rester autant que je voulais car mon agence faisait plusieurs rotations par jour en bus entre Tikal et Flores. La fatigue et l’arrivée de la foule m’ont fait repartir vers 14h mais au moins je n’ai pas subi mon heure de départ. L’avantage d’être arrivée très tôt sur le site est qu’il n’y a pas eu un chat pendant un long moment.

Excursion organisée en Islande

J’ai eu recours à une seule excursion organisée en Islande, n’ayant pas encore ma voiture de location à ce moment là. En étant à Reykjavik, je voulais voir le Golden Circle qui regroupe quatre sites naturels de toute beauté à proximité de la capitale (Pingvellir, Gulfoss, Krater et Geysir). J’ai réservé un tour en ligne quelque jour avant mon voyage et le bus est venu me chercher à mon auberge de jeunesse. Quand on connait la beauté des paysages islandais, voir les sites naturels de manière chronométrée n’est jamais recommandé. J’ai bien profité de chacun des sites mais nous n’y sommes pas restés assez longtemps à mon goût. J’étais bien contente d’avoir une voiture pour la suite du voyage ! Néanmoins, la location d’une voiture en Islande ayant un certain coût, c’est une bonne alternative pour ceux n’en ayant pas, on voit de très belles choses malgré tout 🙂

Excursions organisées en Géorgie

Je n’ai pas loué de voiture en Géorgie, ayant eu un peu peur de ce que j’ai lu concernant l’état des routes et la conduites des géorgiens. Ayant passé mon séjour à Tbilissi et Batumi, je me suis dit que je réserverais des tours à partir de ces deux villes.

Depuis Tbilissi : pas de soucis pour trouver des tours à la journée ! Il y a beaucoup d’offres et l’embarras du choix pour des sorties à la journée.
Monastère David Gareja : un magnifique monastère situé la frontière avec l’Azerbaïdjan, offrant de magnifiques perspectives sur les alentours. Ce tour a été très simple : arrivés à 10h, nous avions jusqu’à 16h pour profiter les lieux, par nous-mêmes. Pas de course, j’ai pris mon temps et j’ai passé un moment merveilleux sur place. Ce tour était organisé par l’office du tourisme, le meilleur du séjour !
La Khakétie : La Khakétie est l’une des régions les plus connues de Géorgie, pour ses paysages grandioses et son vin. Une journée où j’ai eu l’impression de ne pas assez profiter des paysages. Nous avons fait une dégustation de vin, un passage par une boulangerie avant d’aller au monastère de Sainte Nino (très beau) avant de finir par la ville de Sighnaghi. Si elle est toute mignonne et a de jolis panoramas, nous aurions peut-être pu y passer un peu moins de temps et aller ailleurs mais bon.
Ananuri et Khazbegui : un des moments que j’attendais le plus, voir le Caucase dont le simple nom fait penser à des lieux majestueux et impressionnants. Un lieu où on pourrait rester des heures et des heures, sans chronomètre pour nous rappeler que non, on y restera pas aussi longtemps. Nous avons fait une première pause pour voir le réservoir de Jinvali, qui malgré son caractère artificiel n’en reste pas moins joli à voir. Nous nous sommes ensuite arrêtés à Ananouri, un complexe ecclésiastique majeur en Géorgie. Nous avons ensuite repris la route, direction Stépantsminda, où vous verrez LA carte postale du pays, l’église Guerguétie, perchée sur un promontoire, dominée par les montagnes et dominant la vallée. J’ai vraiment regretté d’y être resté moins d’une heure mais ce n’est pas moi qui conduisait.
Mtskheta : pas trop de déception avec ce tour qui ne devait durer qu’une demi-journée. S’il n’y avait que des russophones avec moi, la guide a pris le temps de tout me traduire en anglais ce qui était vraiment sympa de sa part (elle aurait pu ne pas parler anglais).

Depuis Batumi : autant ça été facile de réserver des tours depuis Tbilissi mais alors quelle galère depuis Batoumi… La saison touristique n’ayant pas encore commencé lors de mon séjour, impossible de trouver une agence ouverte et quand elles étaient ouvertes, les tours n’étaient pas encore organisés (et je suis tombée sur des gens d’une inammabilité sans nom). Après avoir fait trois fois le tour du centre-ville (sans exgagérer), je suis tombée sur une boutique de vêtements qui proposait un tour (je cherche encore le lien entre les deux). J’ai réservé direct sans savoir à quoi m’attendre mais histoire de voir les alentours de la ville.
Machakhela : un tour un peu court pour découvrir cette belle vallée puisqu’en on est partis en milieu d’après-midi mais on a vu quelques beaux paysages on a visité un musée ethnographique et on a terminé par un repas géorgien chez l’habitant. C’était très drôle d’essayer de communiquer avec eux via Google translate, très bonne nourriture et beaux moments :).

Avantages et inconvénients

  • Avantages
    • Gain de temps si vous en avez peu ou souhaitez en voir le plus possible.
    • Tout est organisé pour vous, vous n’avez plus qu’à mettre les pieds sous la table.
    • Cela peut permettre d’avoir un premier aperçu du pays avant de visiter par vous-même.
  • Inconvénients
    • Selon le tour choisi, c’est la course et on ne profite que peu des lieux (comment ça 5 minutes pour profiter de cet endroit ?)
    • On a pas la main sur le programme ce qui peut être frustrant par moments (cet endroit a l’air joli, on va s’y arrêter ? Non ? Tant pis…)

Conseils

  • Demandez combien de temps le tour dure et combien de temps durent chacune des parties du tour. Vous avez le droit de ne pas adhérer à ce qui est proposé et d’aller voir ailleurs. Ne vous forcez pas à booker un tour au premier venu à qui vous avez demandé des informations (sauf si c’est votre seule option comme pour moi à Batumi ahaha).
  • Comparez les offres. Pour un même lieu, vous pouvez avoir différentes options et passer plus de temps avec un opérateur qu’un autre.
  • Privilégiez les tours avec une ou deux activités, plus, c’est la course assurée car il faut compter le temps de route d’un site à l’autre et la visite sur place (en profiter un peu c’est mieux quand même).

Mon avis général

Comme vous avez pu le lire, c’est soit je suis ravie de certains tours, soit je suis plus mitigée et suis rentrée pas forcément très contente. Malheureusement, on ne peut jamais prévoir à l’avance comment ça va se passer mais on peut prévenir la casse en faisant des recherches en amont sur la compagnie à qui on a fait ou va faire appel pour savoir comment ils fonctionnent. Conseil que je ne me suis pas appliqué à moi-même mais que j’utiliserai très certainement lors d’un prochain voyage ! Donc oui, j’en referais mais tout dépendra du pays.

Guatemala – Volcan Pacaya
Islande – Krater

2 réflexions au sujet de « Les excursions organisées en voyage : pour ou contre ? Avantages et inconvénients »

    1. J’aurais aussi aimé Semuc Champey seule mais quand j’ai vu les conditions pour s’y rendre, j’ai choisi la solution de facilité 😅. Pour le lever de soleil à Tikal c’était superbe mais avec trop pluie… J’ai su après coup, de la part du mec qui m’a vendu l’excursion 🙄, que c’est mieux d’y aller pour le coucher de soleil. Il ne peut presque jamais, contrairement au lever du soleil ou jungle oblige il pleut souvent .

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s