Travailler depuis chez soi : avantages et inconvénients

Hello ! 🙂

Depuis (et grâce ?) au Covid, nous sommes de plus en plus nombreux à travailler de chez nous au lieu de nous rendre au bureau.

Je n’avais jamais eu l’occasion de tester cette nouvelle forme de travail jusqu’à ce que je change de travail en juin 2022. Avant, les différents emplois que j’ai occupé ne le permettaient pas vraiment. J’ai travaillé dans la fonction publique en France avant de partir en Angleterre et ayant des fonctions d’encadrement, il fallait que je sois sur place. Les très rares fois où j’ai pu le faire, c’était lors de mes weekends d’astreinte parce que j’avais du matériel adéquat qui me permettait de le faire mais ce n’était pas du tout la règle. En arrivant en Angleterre, mon premier emploi ne m’a pas permis de le faire, je travaillais sur dossier et devais être présente à mon bureau tous les jours (sauf en période de confinement et restrictions où il y a eu une adaptation de l’activité, j’ai travaillé de chez moi mais sur d’autres tâches).

Je travaille donc 4 jours par semaine depuis chez moi et vais au bureau le mercredi. J’ai découvert très rapidement les énormes avantages que cette forme de travail représente et au fil des mois, certains inconvénients (certes minimes par rapport aux avantages). Bien sûr, il ne s’agit que de mon avis et d’un petit bilan personnel :).

Avantages

  • Économie sur le transport : je n’ai plus besoin de prendre un abonnement mensuel pour les train qui me coûtait £581,40 (train + métro). À peine mon salaire versé, j’en perdais 25% ce qui est énorme. À l’heure où j’écris cet article, je vais au bureau une fois par semaine et cela me revient à £43,9 par semaine, soit £158,2 par mois (moins en période de vacances). Soit £423,2 économisés tous les mois, c’est énorme. Et même si je devais aller travailler deux fois par semaine au bureau, ça restera quand même laaaaargement moins cher que ce que je payais.
  • Gain de temps (et d’énergie) et plus de temps pour soi : il me fallait environ 1h pour aller au travail, de ma montée dans le train chez moi à la sortie du métro à Londres. Soit 2h de transports AR par jour. Je devais me lever tôt (6h) pour être à l’heure (avant 8h45), forcément au bout d’un moment ça fatigue. Là, je commence à 9h donc je peux me lever 5 minutes avant si je veux et j’ai du temps pour faire d’autres choses avant de commencer à travailler. Je peux me coucher plus tard et une fois la journée terminée, je peux aussi faire des choses que j’avais la flemme de faire après 1h de transport (je me suis inscrite dans une salle sport, chose que je repoussais avant aux calendes grecques). Si j’ai envie de commencer ma journée en pyjama, je peux :D.
    Notons aussi que lorsqu’il y a des grèves de transports, c’est quand même plus relaxant de ne pas avoir à stresser à ce sujet quand on sait qu’on pourra travailler de chez soi et de ne pas avoir à poser un jour de congés parce qu’on ne peut pas venir travailler.
  • L’environnement de travail est plus agréable : je travaille depuis mon salon, je n’ai pas de bruit, je peux entendre les oiseaux chanter et même aller dehors si je veux (mais comme j’ai deux écrans, c’est un peu compliqué :D). Avant, j’étais dans un sous-sol sans lumière du jour et quand on ouvrait les fenêtres pour aérer, on avait le bruit du trafic et on respirait les pots d’échappements, sympa non ?
  • Les économies sur les vêtements et le maquillage : maintenant que je suis chez moi un jour par semaine, je réfléchis à deux fois si je veux m’acheter des habits, neuf ou d’occasion. J’ai déjà largement de quoi m’habiller, quel est l’intérêt d’acheter quelque chose que je ne porterais pas souvent ? Cela vaut aussi pour les chaussures ou les sacs (surtout que je prends mon sac à dos pour aller travailler). Enfin, l’intérêt de se maquiller quand on reste chez soi est sans intérêt à mes yeux (et ma peau me remercie).

Inconvénients

  • On voit moins ses collègues : au-delà de l’aspect travail, c’est toujours plus sympa de voir ses collègues en vrai (sauf ceux qu’on aime pas). S’il y a toujours les mail et les appels en ligne, rien ne vaut un contact physique. C’est notamment plus pratique quand on a des questions, ça va plus vite et on peut parler d’autre chose que du travail. J’ai fait la quasi intégralité de ma formation à distance et je n’aurais pas été contre la faire au bureau vu tout ce que j’ai eu à assimiler. C’est d’ailleurs un point que j’ai fait remonter car une formation à distance mal organisée peut engendrer des lacunes.
  • On sort moins de chez soi : j’avais l’habitude de marcher avant et pendant le travail et durant ma pause déjeuner si j’avais le temps. Je faisais aisément mes 10 000 pas par jour. Toutes ces marches m’ont permis de mieux connaitre Londres et de découvrir des endroits fantastiques. J’en ai bien profité pendant presque deux ans mais j’avoue que ça me manque un peu par moments. Londres est propice aux marches, Gravesend où je vis moins :D. Je me suis donc inscrite à une salle de sport pour compenser la fin de mes longues marches.
  • J’attends le weekend avec trop d’impatience : on attend tous le weekend avec impatience à un moment donné ou autre de la semaine mais vu que je ne sors plus vraiment de chez moi en semaine j’attends vraiment avec impatience ces deux jours où je vais pouvoir faire des sorties et « prendre l’air ». En ce moment, je vois chaque journée comme venant de s’écouler une journée en moins avant le weekend. Non pas que ça me manque de payer un rein par mois pour le train mais j’imagine que j’ai encore un équilibre à trouver en la matière.

Ceci étant, ces inconvénients n’en sont pas vraiment. Je crois vraiment que le travail de chez soi est très bénéfique pour tous et tous les bénéfices sont reconnus. Je ne peux qu’encourager le télétravail même s’il reste décidé par les employeurs.

13 réflexions au sujet de « Travailler depuis chez soi : avantages et inconvénients »

      1. Certains diront que Rome ne s’est pas faite en un jour 😶. Je sais qu’en France j’aurais pu faire pas mal de choses de chez moi mais beaucoup de tâches nécessitaient que je sois au bureau (signatures de documents au quotidien par exemple)

        Aimé par 1 personne

  1. Je faisais du télétravail occasionnellement avant le Covid et maintenant je n’imagine plus une seule seconde de ne plus avoir mes 3 à 4 jours de télétravail par semaine. J’envisage même de faire du full remote. Je me retrouve tout à fait dans tes points sur les économies : je rajouterais aussi que je n’ai plus besoin de chaussures de ville ou à talons ! Le bonheur.
    Quand je vois le prix de ton abonnement de train, je mesure mon privilège d’avoir accès à l’ensemble de l’île de France pour 84,1€ par mois, que mon employeur me rembourse, en plus..,

    J’aime

    1. J’aimerais bien tenter le full remote un jour mais je ne suis pas sûre que ma compagnie y adhère… je l’ai fait en octobre 2022 mais c’était de la France et j’ai eu des circonstances familiales qui ont fait que ça été accepté sans problème. Je ne sais pas si ça serait le cas pour un autre pays.
      J’ai un peu regretté le pass Navigo en effet 🤣. Surtout qu’ici la prise en charge est au bon vouloir de l’employeur et que peu le font (peut être à cause du prix prohibitif du train…)
      Je ferais de temps en temps un deuxième jour par semaine au bureau mais je ne me vois pas revenir à un temps complet sur place. Ici travailler de chez soi plusieurs jours par semaine est devenu la norme (quand le travail le permet bien sûr). Je trouve ça bien mais c’est aussi comme ça que les entreprises attirent les candidats ou gardent leurs employés. Plus personne ne veut faire des heures et des heures de transport surtout quand beaucoup de gens ont quitté Londres pour un cadre de vie plus abordable

      Aimé par 1 personne

      1. Je te le souhaite 😊
        On a eu un webinar à ce sujet la semaine dernière, c’était très intéressant.
        Du moment que le travail est fait, pour moi ça ne doit pas poser de soucis pour être mis en place

        J’aime

  2. Moi aussi je suis en « hybride » je vais au bureau quand j’ai envie. J’aime bien travailler de la maison car je peux plus me concentrer. Après je m’impose une pause promenade le midi (si je n’ai pas de réunion). Je pars me promener pendant 1h avec mon chien puis le soir je fini un peu plus tard pour compenser mais vu que je suis déjà à la maison ça ne me dérange pas.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s