Voyager à travers des romans policiers

Hello 🙂

J’avais envie de parler de lecture aujourd’hui :). Lire est un vrai moyen de voyager et si j’adore lire des récits de voyage, il y a d’autres ouvrages permettant de s’évader et de découvrir virtuellement un pays, dont les romans policiers. Parmi ceux que j’ai pu lire, j’ai une préférence pour les auteurs dont je vous parle ici. Ils ont su me transporter dans les pays où se déroulent leurs intrigues et j’ai apprécié la lecture de leurs récits à plus d’un titre ! Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas, je suis toujours à la recherche de nouvelles lectures :).

Voyager en Afghanistan avec Cédric Bannel

Je ne suis pas certaine de pouvoir me rendre en Afghanistan un jour mais, j’ai pu voyager dans ce pays à travers les livres de Cédric Bannel. Il décrit de manière très détaillée la vie en Afghanistan et plus particulièrement à Kaboul où vit et travaille le héros, le chef de la brigade criminelle de la police de Kaboul. On découvre les différentes cultures et coutumes du pays avec un fond politique et religieux très présent. Les talibans ne sont jamais loin, le monde occidental non plus. La manière dont sont décrites les rues de Kaboul permettent une visite guidée virtuelle de la ville et on se croirait presque transporté face aux paysages afghans qui ont la réputation d’être grandioses. Le personnage principal permet également de connaitre un peu plus les afghans. Je recommande vraiment !

Références : « L’homme de Kaboul », « Baad » et « Kaboul express » (à lire dans cet ordre).

En Islande avec Ragnar Jónasson et Arnaldur Indridasson

Saviez-vous que les islandais adorent écrire et qu’on compte 5 livres écrits pour 1000 habitants ? Sachant que le pays compte environ 300 000 habitants, cela fait un énorme ratio d’écrivains dans la société ! Parmi les écrivains islandais traduits en français, il y en a deux que j’aime particulièrement : Ragnar Jonasson et Arnaldur Indridasson.

Ragnar Jónasson a choisi de baser certains de ses romans dans le nord du pays, dans le petit village de Siglufjörður. Situé au fin fond d’un fjord, ce petit village d’environ 1200 habitants a vécu de nombreuses années isolé du reste du pays, notamment en période hivernale, jusqu’à la construction d’un tunnel. L’auteur fait de faire de la nature l’un des personnages principaux de ses romans tellement sa présence est importante et influe sur la vie des protagonistes. Le héros des livres basés à Siglufjörður est un jeune inspecteur de police récemment sorti de l’école. Il est pleinement impacté par l’environnement dans lequel il vit et travaille, un environnement qui ne le laisse jamais indifférent.

Références : « Snjór », « Mörk », « Nátt », « Sótt » et « Vik » (à lire dans cet ordre).

Reykjavik sert de décor pour les romans d’Arnaldur Indridasson. Mais son héros principal étant originaire d’un petit village de pêcheurs de l’est du pays, il n’est pas rare que certains de ses livres se situent cette partie du pays. Les paysages et le climat islandais ont toute leur importance dans la vie de notre héros et l’ont durablement marqué. Leur description varie selon les romans mais ne manquera pas de nous transporter au pays des merveilles.

Références : j’ai écrit un livre un peu plus détaillé sur les romans d’Arnaldur Indridasson que vous pouvez trouver ici.

En Mongolie avec Ian Manook

La Mongolie est connue pour ses paysages, de ses steppes au désert de Gobi. Avec Ian Manook, c’est un voyage au coeur de ses paysages incroyables qui vous attend et on a aucun mal à les imaginer tellement les mots employés sont justes et précis. L’intrigue et les personnages s’effacent par moment aux profit des paysages qui deviennent les acteurs principaux des intrigues. D’ailleurs, le personnage principal n’est pas explicitement décrit, l’auteur ne le présentant que par quelques mots par-ci par-là. La capitale Oulan-Battor n’est pas laissée en reste avec des pans de l’action qui se passent dans ses bas-fonds, lieux inconnus des voyageurs. En outre, les fractures de la société mongole sont retranscrites, un combat entre traditions nomades et société moderne. L’auteur démontre que les deux peuvent difficilement cohabiter ensemble et pense que le nomadisme n’aura plus sa place dans le pays d’ici quelque décennies. Enfin, dernier point intéressant, on apprend que le positionnement du pays entre la Chine et la Russie n’aura pas été sans impact dans son histoire et sur son développement.

Références : « Yeruldelgger », « les temps sauvages » et « la mort nomade » (à lire dans cet ordre).

A Stockholm avec Stieg Larsson et David Lagercrantz

La saga Millenium, mondialement connue, aura eu le mérite de (re)faire découvrir la capitale suédoise à les millions de lecteurs. C’est une de mes sagas préférées, très bien écrite, aussi bien par Stieg Larsson que David Lagercrantz, après le décès de Larsson. Si vous avez lu les livres et que vous passez par Stockholm, certains noms de rues, certains quartiers vous seront peut-être familiers, cela a été mon cas ! Alors que je n’y étais jamais allée auparavant, je me suis dit « tiens c’est marrant ça me dit quelque chose ».
Il existe des visites guidées de la ville sur le thème de la saga, c’est quelque chose que je compte bien faire si je reviens à Stockholm un jour !

Références : « les hommes qui n’aimaient pas les femmes », « la fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette », « la reine dans le palais des courants d’air », « ce qui ne me tue pas », « la fille qui rendait coup pour coup » et « la fille qui devait mourir » (à lire dans cet ordre).

 

6 réflexions au sujet de « Voyager à travers des romans policiers »

  1. Je suis tellement d’accord avec toi pour Arnaldur Indridasson et Stieg Larsson. On se (re)promène dans les rues de Reykjavik ou Stockholm en lisant leurs livres c’est fascinant.
    Je ne connais pas les autres auteurs. Merci pour leurs découvertes 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s