Ces voyages où j’aurais aimé contrôler la météo

Qui n’a jamais eu un temps exécrable en voyage, au point d’en arriver à souhaiter de pouvoir contrôler les éléments ou d’avoir une boule de cristal prévoyant les intempéries ? J’ai eu quelques cas où j’aurais aimé avoir cette boule de cristal ! D’ailleurs, si quelqu’un la en sa possession, merci de partager 😉

Quand je suis en voyage, j’aime me promener en extérieur, m’imprégner des lieux visités et  le mauvais temps peut très vite influencer mon regard sur une destination. Si je n’aime pas le froid, on peut quand même marcher. Alors qu’avec la pluie, se balader et errer devient vite une corvée.

J’ajoute que ces mauvaises conditions météorologiques sont une très bonne excuse pour revenir :D.

Voici les fois où j’ai regretté de ne pas pouvoir prédire le temps ! (sans ordre chronologique, on voyage dans le temps :D) On notera que c’est toujours la pluie qui a ruiné les choses. Si je pouvais, par moments j’interdirais la pluie (oui oui).

  • Islande : janvier 2018

Le but en allant en Islande en hiver était de pouvoir voir des aurores boréales et de visiter l’intérieur d’un glacier. La météo en a décidé autrement : trop de nuages pour voir les aurores boréales et les pluies torrentielles ont inondé la cave glaciaire que nous étions supposés visiter. Ajoutons à cela des tempêtes de neige sur la route en pleine nuit, la cerise sur le gâteau. Et dire que j’avais hésité avec février 2018…. Aller en Islande en hiver et ne pas voir d’aurores boréales c’est un peu la loose quand même. Notons que d’après ce que j’ai vu sur les réseaux sociaux, des gens qui sont allés en Islande après moi on eu un meilleur temps… #chatnoir

thumb_DSC07627_1024.jpg
Ce que la photo ne montre pas : la pluie verglaçante et les rafales de vents qui te poussent, que du bonheur 😀
  • Montréal : octobre 2016

Je suis allée au Québec pour voir une amie canadienne et sa fille. Je suis principalement restée à Québec City et ses alentours. Comme l’avion repartait de Montréal, je me suis dit que j’allais visiter cette ville avant de repartir. J’avais une demi-journée et une journée pleine. Il a plus non-stop de 8h à 18h la journée. Dans ma volonté de voir la ville, j’ai marché sous la pluie une bonne partie de la journée. Je trouvais de temps en temps refuge dans un café pour me réchauffer et me sécher un peu. J’ai malgré tout apprécié certains quartiers de la ville mais je n’en garde pas un souvenir transcendant.

thumb_DSC00445_1024.jpg
Malgré les vives couleurs d’automne, la pluie était bel et bien présente au moment de cette photo !
  • Croatie – avril 2017

Nous ne nous attendions pas à avoir de la neige sur la route menant aux lacs de Plitvice en plein mois d’avril en Croatie. Et pourtant. Il nous a fallu 8h pour rejoindre notre hôtel au lieu des 4h initialement prévues. C’était sans compter sur notre GPS qui a voulu nous tuer en nous faisant prendre un chemin plus court mais totalement impraticable à cause de la neige. Une fois arrivés sur place, nous sommes restés dans notre chambre d’hôtel à défaut de pouvoir faire autre chose, la neige n’arrêtant pas de tomber.

thumb_GOPR1789_1024.jpg
Là c’était le début du chemin enneigé et la partie la plus facile !
  • Galice – février 2014

Je venais de passer un concours important, j’avais envie de petites vacances pour me changer les idées après des mois de révisions intensives. Bon la Galice en février n’est clairement pas la meilleure des idées, encore une fois la pluie était au rendez-vous, en non-stop… En même temps, c’est un peu la Bretagne espagnole. Ah et la seule journée sans pluie, c’est les rafales de vent qui étaient au rendez-vous. On ne peut pas tout avoir n’est-ce pas ? 😀 C’est dommage par que Saint-Jacques-de-Compostelle a un très fort potentiel photogénique ^^.

thumb_P1170141_1024.jpg

  • Busan – Corée du Sud – mai 2016

Après avoir exploré Séoul lors de mon voyage en Corée du Sud, j’ai voulu aller voir la deuxième plus grande ville du pays Busan. Je suis arrivée en début d’après-midi sous un soleil radieux mais plus on avançait dans la journée, plus les nuages arrivait et le ciel s’assombrissait. Et le lendemain matin un typhon est arrivé. Impossible de marcher dans la rue tellement il y avait du vent et de la pluie. Je suis donc rentrée à Séoul en ratant la moitié des choses à voir dans cette ville. Voilà voilà.

thumb_DSC03965_1024.jpg
Quand le temps était encore potable
  • Tokyo – mai 2017 

Encore un parfait exemple de journée ruinée à cause de la pluie (décidément). J’y étais pour une courte période et la journée où j’avais prévu de faire plein de choses : pluie. J’étais en robe et sandales, sinon ce n’est pas drôle 🙂

thumb_DSC05095_1024.jpg
Au cas où vous douteriez de mes paroles 😉
  • Rouen – décembre 2017/janvier 2018

J’ai eu envie d’aller faire le Nouvel An à Rouen, ville qui à la base n’est pas réputée pour son climat sec 🙂 Il n’a fait que pleuvoir, genre tout le temps. Nous sommes donc restés à l’hôtel à regarder Black Mirror mais pas que. Heureusement que le lit était confortable vu le temps passé dessus ^^.  Je n’ai jamais aussi peu pris de photo en voyage 😀

thumb_DSC07522_1024.jpg

  • Ajaccio – mars 2015

Durant mon année en Corse, la seule fois où je suis allée à Ajaccio il a plu. Les îles Sanguinaires c’est sympa sous la pluie mais ça doit être plus agréable sans. Malgré tout la  Corse reste belle sous la pluie <3.

IMG_0717_1024.jpg

  • Porto – février 2014

Dans la continuité de mon voyage en Galice, je suis allée faire un petit tour à Porto où j’ai été accueillie par… De la pluie ! Pour changer ! Non vraiment, je ne trouve pas ça charmant du tout. Par contre, Porto est une très jolie ville, j’ai apprécié malgré tout et j’y reviendrai surement pour un weekend !

thumb_P1170348_1024.jpg

  • Guatemala – Tikal – février 2017

Tikal est considéré comme l’un des plus beaux sites mayas du Guatemala, voire le plus beau. J’ai naturellement voulu faire la visite de ces vestiges uniques. Il parait que c’est encore plus impressionnant de le visiter au lever ou au coucher du soleil, même si cela coûte plus cher que d’y aller en milieu de journée. J’ai opté pour y aller pour le lever du soleil, voir la jungle se réveiller doit avoir quelque chose de magique ❤ et ce même cela a nécessité de se lever à 3h du matin. Sur la route, le guide nous dit qu’il vaut mieux y aller au coucher de soleil car il pleut souvent le matin dans la jungle. Et ça n’a pas loupé ce jour là, pluie torrentielle une partie de la matinée. On a vu mieux pour admirer des temples mayas 😀 Bien sûr le soleil est apparu en fin de matinée sauf qu’en m’étant levée tôt, je n’avais qu’une envie, rentrer dormir. Et malgré la pluie, arriver en début de journée a permis de profiter tranquillement du site avant l’arrivée de la foule.

thumb_DSC02828_1024.jpg

Publicités

4 réflexions au sujet de « Ces voyages où j’aurais aimé contrôler la météo »

  1. Haha je compatis, je suis la reine de la malchance, quand je voyage on me dit presque toujours qu’il se passe un truc qui n’arrive jamais -_- J’aime beaucoup ton article (malgré le sujet pas drôle pour toi à la base hihi), je le trouve original, ça change des articles habituels de voyage ! 🙂

    J'aime

    1. Merci pour ton retour 🙂 J’en ris aujourd’hui mais beaucoup moins sur le coup ahaha surtout Montréal que j’attendais avec impatience ^^
      Nos petits tracas pimentent nos voyages 😀 Quoiqu’il arrive sur le coup, ça créé des souvenirs uniques 😀
      Bonne soirée à toi 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s