Une journée à Reykjavik

thumb_DSC03235_1024.jpg

Ville à taille humaine, il fait bon vivre à Reykjavik ! L’aéroport international de Keflavik étant située à 45 minutes de trajet, tous les voyageurs ne passent pas par la capitale. Pourtant, elle mérite une petite halte d’autant plus que de par sa taille, il n’est pas nécessaire d’y rester plusieurs jours.

Pour ma part, une journée a été suffisante et par chance le soleil était au rendez-vous ! Je voulais voir à quoi pouvait ressembler la capitale d’un pays de 330 000 habitants. La ville est tellement paisible qu’en se baladant dans ses petites rues, on oublie qu’on est effectivement dans une capitale (quand je repense à Séoul où il m’a fallu une bonne semaine pour voir tout ce qu’il y avait à voir^^). En tout cas, c’est typiquement le genre de ville où je pourrais vivre : calme mais néanmoins vivante malgré sa petite taille (environ 120000 habitants). Vivre en région parisienne m’a rendue allergique aux grandes villes 😂😉.

Je me suis laissée porter par mes pas pour la visiter, en consultant de temps en temps mon guide pour avoir des renseignements sur tel ou tel édifice. J’ai choisi de ne pas faire de musées, le prix de certains m’ayant vite dissuadée (25€ pour celui consacré aux baleines…) et tant pis pour la culture générale ! De manière générale, je préfère me perdre dans les rues d’une ville et la « vivre » que de faire du surplace dans un musée (mes jambes n’aiment pas trop ça 😉)

La seule visite payante que j’ai faite est celle de la tour de la cathédrale de Reykjavik, Hallgrimskirkja (à vos souhaits) parce que j’adore aller au point le plus élevé d’une ville pour pouvoir mieux l’observer et la comprendre. Le tarif, 8€, reste raisonnable et un ascenseur vous facilite la montée 😉.

Une anecdote marrante : en juin il faisait 12/13 degrés la journée, on pouvait voir les touristes avec leurs habits d’hiver et les locaux habillés plus légèrement. Il n’était pas difficile de voir qui était qui 😂.

Bon à savoir :
– Pour faire des courses peu chères : supermarchés Bonus, attention ils ferment tôt ! (18h si je ne me trompe pas)
– Une navette peut vous amener de l’aéroport de Keflavik à votre hôtel, moyennant 28€ (oui c’est cher mais néanmoins pratique)
– Un ticket de bus coûte environ 4€ (oui un simple ticket)
– Le stationnement coûtant cher, ne louez pas de voiture pour votre séjour à Reykjavik
– L’aéroport de Reykjavik dessert les autres grandes villes du pays mais aussi le Groenland et les îles Féroé (deux destinations que j’ai très envie de faire).

thumb_DSC03226_1024.jpgthumb_DSC03239_1024.jpgthumb_DSC03250_1024.jpgthumb_DSC03257_1024.jpgthumb_DSC03261_1024.jpgthumb_DSC03271_1024.jpgthumb_DSC03307_1024.jpgthumb_DSC03321_1024.jpgthumb_DSC03706_1024thumb_DSC03708_1024thumb_DSC03711_1024

Après avoir fait le tour de la ville, j’ai décidé de partir explorer les alentours. Sur les indications de mon guide, j’ai marché jusqu’à la commune de Seltjarnanes. Balade très sympa le long de la baie de Reykjavik avant d’arriver à cette paisible petite péninsule où vivent de nombreuses espèces d’oiseaux.

thumb_DSC03328_1024.jpgthumb_DSC03331_1024.jpg

thumb_DSC03341_1024.jpg
Cette presqu’ile est fermée une partie de l’année pour protéger la période de reproduction  des oiseaux. Bien entendu, on a vu des touristes y aller, et je vous laisse deviner de quelle nationalité ils étaient. En tout cas, les islandais présents ont bien manifesté leur mécontentement…

thumb_DSC03348_1024thumb_DSC03352_1024

thumb_DSC03377_1024.jpg

thumb_DSC03367_1024
Midnight sunset, cette période de l’année où le soleil ne se couche plus. Fascinant mais quelque peu perturbant pour le sommeil 🙂
thumb_DSC03191_1024
Arrivée à 23h30 à Keflavik, il fait encore jour et on à l’impression d’être sur une autre planète, impression qui ne cessera de se confirmer au fil des jours.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s