Voyager rend-il intolérant ?

Je continue mes articles de réflexion sur les voyages avec une nouvelle question qui est donc comme le titre l’indique : voyager rend-il intolérant ? Question qui va paraitre de primabord surprenante car tous toute personne voyageant le dira, le voyage développe la tolérance. Voir ce qui se passe dans les autres pays, connaitre de nouvelles cultures, échanger avec les locaux, apprendre l’histoire d’un pays… Autant de paramètres qui font qu’à terme le voyage permet d’être tolérant, c’est-à- dire admettre chez les autres des manières de penser et de vivre différentes des siennes propres.

Personnellement je sais qu’avoir un peu vu ce qui se passe ailleurs me permet de lâcher prise sur un grand nombre de choses insignifiantes du quotidien, de prendre du recul sur des « problèmes de riche » que la moitié de la planète aimerait avoir et surtout d’avoir appris qu’il n’y a pas une mais DES manières de voyager. Je retiens de mes voyages et de mes rencontres au quatre coins du globe que chacun voyage comme il veut, à son rythme, où il veut et pour la période qu’il souhaite. Il ne peut y avoir UNE manière de voyager. De la même manière que chaque être humain est unique, chaque manière de voyage est aussi unique.

Oui, il n’était pas nécessaire de faire un article pour dire ça. Mais j’ai trouvé que c’était important de le rappeler. Pourquoi ? Cette idée d’article est intervenue suite à la publication dans un groupe de voyageurs sur Facebook d’un article présentant une jeune américaine qui à 21 ans s’est rendue dans tous les pays de la planète.  L’article explique qu’elle voyage depuis qu’elle est toute petite (des parents voyagistes ça aide) et qu’elle a un jour décidé quand elle avait 17 ans de se rendre dans tous les pays non visités avant ses 21 ans (elle avait à ce moment là visité 72 pays). Sans sponsor, avec ses économies. Pendant 4 ans elle s’est donc rendue dans plus d’une centaine de pays afin d’arriver à battre un record qu’elle s’est imposé à elle-même. Ce qui bien sûr implique qu’elle n’a pu visiter de fond en comble chaque pays et qu’elle n’a pu les appréhender de manière superficielle.
Mais comme dit plus haut, comme chacun fait ce qu’il veut, je trouve ça assez admirable à son âge d’avoir relevé ce défi. A 21 ans je ne m’étais rendue que dans 4 pays :D. Au moins, elle sait où elle pourra revenir si une destination lui a vraiment plu. Et ça fera des histoires à raconter à ses enfants, où à ses amis.

Le propos de mon article, c’est la déferlante de commentaires condescendants sous le post. Qu’on ne soit pas d’accord avec elle, parce qu’elle n’a pas vraiment voyagé, que voyager n’est pas une course, qu’elle a une empreinte carbone épouvantable à son âge, qu’elle n’a rien vu des pays traversé, ok. Mais les commentaires vont vraiment au-delà et les gens, derrière leur écran, montrent surtout une vraie intolérance face à ce qui ne nous parait pas conforme à nos idées.

Je vous laisse juger les commentaires les plus édifiants, que je copie/colle sans aucune correction (les fautes ne sont donc pas de moi) :

« Pour rester 3 jours dans chaque pays? Ca n’a aucun intérêt. »
« si elle a juste fait pekin en chine, Sydney en australie ou Toronto au canda.. bah c’est pas voyager mdr »
 » Ridicule et sans intérêt 🤷‍♂️ Voyager c’est prendre le temps de découvrir le pays, essayer de comprendre la culture, etc. Voyager ce n’est pas une course ! »
 » Un marathon inutile »
 » Presque un pais par moi depuis sa naissance, c’est de la merde cette histoire!! »
« Elle a fait le tour des aéroport »
« Faudrait définir le mot « visiter ».. »
« Prenez votre temps, voyons… »
« Si elle s’est contentée de prendre une photo devant la Tour Eiffel, autant dire qu’elle n’a rien visité de notre pays. Après c’est cool pour elle, mais « visiter » se définit d’autant de façons qu’il y a de personnes à visiter un pays. »
« Sacré empreinte carbone pour cette jeune demoiselle… »
« Le prochain exploit sera sans doute de les « visiter » en marchant sur les mains. Le ridicule ne tue plus de nos jours. »
« Dans ce cas là l’ensemble des dj mondiaux ont fait le tour du monde plusieurs fois… »
 » triste…. »
« Très peu d intérêt si ce n’ est pour le consumérisme de masse ! » puis « je veux dire que passer 15 mois à faire 196 pays en posant avec une pancarte numerotant chacun d eux ne m excite pas du tout ! Mais chacun son kiffe »
« Et ça donne quoi sur l’echelle de la pollution ?
« C’est très bien qu’elle ait réalisé son rêve mais soyons honnête 124 pays en 4 ans c’est énorme et le fait qu’elle soit « soulagée » sonne plus comme une course aux pays qu’à un vrai émerveillement. Je pense qu’elle a dû rester 1 semaine dans certains pays insulaires petits et un mois dans les gros pays. Ça reste quand même bien plus intéressant que la nana qui avait « visité » tous les pays en 1 an.
Ensuite si on compte la définition de grands voyageurs, il y aurait plus de 350 pays et états différents. Par exemple, je considère la corse comme un pays à part tout comme Hawaï entre autres.
J’ai enfin un peu de mal à concevoir d’apprécier autant le voyage sans un minimum de pause entre chaque, la magie du voyage c’est aussi l’attente et le changement de rythme l’impatience etc… Enchaîner h24 des destinations doit enlever un peu de saveur à mon sens.
Dans tous les cas, si elle est contente c’est finalement le but et tant mieux »
 » C’est un game!? Comptabilité ridicule. Qd je tombe amoureuse d’un pays je suis prête à y retourner 10, 20 fois… chacun voit et vit le voyage différemment et finalement c’est tant mieux! »
« J’aimerais bien quand même l’interpeler en personne sur le sens de ce quelle a fait et pourquoi ?
Ça me semble très très superficiel et triste à mon sens.
J’aimerais savoir combien d’avion elle a pris. J’imagine qu’en terme de pollution ça doit être terrible.
Et comme ça fait buzz elle va en tirer du profit certainement ce qui est vraiment injuste.
J’irais lire quelques articles sur son site pour me faire un avis documenté. »
« Visité 196 pays à 21 ans.
Alors même si elle avait commencé à voyager à l’âge bébé.
Ça lui ferait passer 38 jours dans chaque pays.
Ce qui est clairement loin de la réalité et qu’elle a du passer en moyenne moins d’une semaine dans chaque pays…
C’est pitoyable.
Le voyage n’est pas une course.
Mais plutôt un cadeau qui te montre que ton temps est précieux.
Rien ne sert de courir après la montre. »
« Je ne vois pas où est l’intérêt… mais bon puisqu’on vit dans une epoque d’apparence et de gloire à l’ego, pourquoi pas? Félicitations »
« ouais fin y’a vraiment des gens en extase devant ça ? ce concours au chiffre, l’importance des NOMBRES de pays visité m’énerve tellement… quand je vois des biographie instagram où il y a juste écrit l’age et le nombre de pays visité je me dis  » serieux ? donc tu veux être définie par le nombres de pays que t’as visité ? plus t’en visite plus t’es un vrai voyageur ? le concours se termine à quel age ?  » je sais pas, je préfère m’intéresser aux choses apprise en voyage…aux rencontres..aux moment, aux trajets.. aux traditions..aux raisons des voyages..d’où vient cette obssession du nombre ? j’aimerais pas savoir le nombre de thune que cette meuf a depensé, d’où la thune vient, ni combien elle a pollué le monde pour satisfaire son égo. »
« Et le prix Nobel de l’ego sur dimensionné lui est attribué ! Depuis quand voyager c’est devenu une course ? Ça servait pas à rendre les gens plus ouvert à la base ? »
« Pitoyable. »
« Et son empreinte carbone ?!?!?
« Cest pas une voyageuse, jsuis sur quen parlant avec elle, elle ne connait ni les culture, ni l’histoire, ni les coutumes…. en gros elle a pollué a elle seule autant qu’une ville entiere sur la même période pour cocher des cases dans sa « to do list »
« Elle est tout sauf une voyageuse, c’est plutôt une competittrice, une égocentrique qui se sert de papa/maman pour etre celevre….
Ça me repugne.
Petit rappel : les glaciers des alpes ainsi qu’un autre seront (j’ai oublié lequel) auront fondus d’ici la fin du siècle
Fini le ski l’été aux 2 alpes, fini les photos du mont- blanc enneigé qui reflète sur le lac…
– Un Aller simple paris auckland: 891kg de CO2 PAR PERSONNE
– un AR Paris New-York (avion plein et vol en condition optimale : 1 tonne de CO2 PAR PASSAGER.
Et cest encorenpire sur les petits trajets faisable en bus et train. »
« j’espère qu’elle se rappelle au moins des noms des capitales »
« Et une autre qui fait le « tour du monde » le plus vite possible après celle qui l’a réalisé en 18 mois… C’est pas un concours. C’est pas voyager non plus quand tu ne prends pas le temps de découvrir, explorer, rencontrer les gens et t’imprégner de la culture. Elles ont visité quoi? Des aéroports? »
« Si cest a base de 2 jours par pays je trouve ca débile de faire le déplacement pour si peu »
« Décidément j’ai de plus en plus de mal à comprendre notre société où tout n’est que concours….. »
 » Visiter c’est juste y passer… faire des tampons et courir de pays en pays! C’est de la merde! »
« Et elle va faire quoi le reste de sa vie maintenant ? Nan mais + sérieusement… Et sans jalousie aucune, ça dénonce complètement de cette course à la consommation dans ce monde de fou actuellement. L’instant présent, laisser le temps au temps…etc, les nouvelles générations connaissent plus !! »
« Ok très bien c’est la première à l’avoir fait donc ça reste un « exploit » menfin dans les faits ce n’est pas pertinent dans le sens où tes souvenirs ne sont pas clairs, que tu dois finir par tout mélanger et que rien n’a de sens. On part à l’étranger pour prendre son temps et en profiter pour se créer des souvenirs. Aujourd’hui je suis pas sur que si on lui demandes alors comment c’était le Liban ou peu importe, quelle soit capable d’avoir une vrai image du pays en ayant tout fait en si peu de temps »
« Ou comment encourager tout le monde à tamponner le plus son passeport… le voyage doit pas se résumer à faire le plus de pays. C’est vraiment ridicule, pas du tout écolo. Il faut impérativement repenser le rapport au voyage, redécouvrir les merveilles à côté de chez nous, promouvoir la sauvegarde de sites remarquables, taxer le kérosène pour les avions. Bref, mettre en avant ceux qui protègent la planète dans leurs démarches touristiques plutôt que ceux qui font des records aberrants comme cette fille. »
 » Après si passer une heure ou une journée à l’hôtel s’est voyager,j’ai dû faire 100000 endroits alors… »
 » Il faudrait voir ce qu’elle a visité exactement…On devrait alors plutôt dire : « les 196 pays qu’elle a touché ». »
« Sincèrement je trouve l information inintéressante ! Le voyage n est pas un concours. Le tourisme de masse genere ce type de défi. Voir des pays et non rencontrer des personnes différentes et apprendre d eux. Chacun son truc »
« Moins d’un mois dans un pays, tu connais rien des gens et de leurs mode de vie, ça sert à rien à part faire deux trois photos pour Instagram »

Je n’ai pas tout retranscrit, notamment les commentaires redondants sur son empreinte carbone mais bon on a là un très bel exemple de voyageurs intolérants face à une personne qui ne voyage pas selon leur critères à eux… Oui ils expriment leur opinion et c’est bien normal, nous avons la chance de pouvoir le faire. Mais là j’ai plus l’impression d’être face au rejet, au mépris d’une situation qui ne nous correspond pas. Parce que cette fille a fait quelque chose qui leur parait aberrant, par leurs paroles ils rejettent son action. Je trouve certaines phrases assez violentes et ne démontrant pas une ouverture au dialogue et à la différence. Ces gens là ont leur vision du voyage et rejettent cette fille qui ne fait pas comme eux.

Heureusement, certains sont là pour rappeler que voyager c’est aussi être tolérant mais que visiblement tout le monde ne l’est pas au regard de la teneur des commentaires. Ces personnes qui diront que si elles sont tolérantes MAIS que quand même (…). A partir du moment où il y a un mais dans un phrase on est d’accord que ça pue non ? Et bien là, ça pue vraiment.

Donc la morale de cet article est la suivante : peace out les gars. Voyagez comme vous l’entendez, n’essayez pas d’imposer votre vision du voyage aux autres parce que personne n’est parfait en matière de voyage. Le monde irait beaucoup mieux si chacun balayait devant sa porte avant d’aller voir ce qui se passe chez les autres.

Bisous.

P.S : je me suis permise de prendre les commentaires des gens parce qu’après tout, ce qui a été dit est sur la place publique, pas dans une cercle privé.
P.S 2 : je pars vendredi en Slovaquie, bientôt les articles « humeur » laisseront place aux articles sur ce pays :).

Publicités

6 réflexions au sujet de « Voyager rend-il intolérant ? »

  1. On pense tous avoir la meilleure façon de voyager… J’ai quitté tout les groupes de voyages sur Facebook car il me semble, que plus un post n’était suivi de commentaires bien veillants mais beaucoup de jugements… Cela révèle peut-être une certaine frustration, si je galère faut que tout le monde galère ou moi je suis un vrai voyageur.. Alors qu’en réalité on est de milliers !
    Merci pour cet article et bon voyage en Slovaquie !

    J'aime

  2. Cet article est très intéressant… Je réalise alors ce qu’on peut dire de « mes voyages » n’y restant que peu de temps dû à mon métier… Les gens sont plus certainement jaloux qu’autre chose, à mon avis ! Merci en tout cas, pour cette lecture originale ! Je te rejoins sur tous les points ! vive tous les voyageurs !

    J'aime

    1. Je pense en effet que c’est de la jalousie… Et mes voyages aussi doivent peuvent faire l’objet de critiques, je ne reste jamais bien longtemps dans les pays, faute de temps… Mais bon rien n’est jamais parfait et l’avantage de ton métier c’est que tu pourras revenir plus tard plus longtemps dans les pays que tu as vraiment aimé 🙂 et je crois avoir vu quelques destinations où beaucoup n’iront jamais ^^

      J'aime

  3. J’ai evidemment vu et article passé, qui a quand meme fait le BUZZ 😀
    Je pense que c’est un joli challenge et que si j’en avais les moyens j’Aurais aimé le faire aussi. Ce qu’elle a fait c’est comme regarder la bande annonce d’un film pour voir si ca va lui donner envie ou pas de revenir dans le pays et l’explorer plus en profondeur. 😀

    J'aime

    1. J’avoue avoir hésité à l’écrire… c’est l’histoire de cette fille et les commentaires qui en résultent qui m’ont poussée à le faire mais ça faisait un moment que ce sujet me trottait dans la tête, je ne savais pas sous quel angle l’aborder 🤔. La fréquentation de pas mal de groupes sur le voyage m’a donné le sentiment que quelle que soit la manière dont on voyage, il y a aura toujours quelqu’un pour la remettre en question… Mais je ne savais pas que cet article avait fait parler de lui 😁 Il faut aussi dire que j’étais dans une période ronchon à ce moment là 😂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s