Découvrir Tbilissi en deux jours

thumb_DSC00208_1024.jpg

Tbilissi fait partie des incontournables quand vous vous rendez en Géorgie. Déjà parce que visiter une capitale est toujours intéressant. Si elles ne reflètent pas toujours le pays, elles n’en demeurent pas moins de véritables poumons où beaucoup de choses se passent. Ensuite, parce que pour moi Tbilissi est un mélange de plusieurs villes déjà visitées : Istanbul (normal avec la proximité de la Turquie), Kiev et Odessa (l’Ukraine n’est pas très loin) et Bucarest (elle non plus n’est pas très loin). Enfin, parce qu’il y règne une ambiance toute particulière. Si je ne parlerais pas d’une douceur de vivre pour désigner l’ambiance, j’ai quand même eu l’impression qu’y vivre ne devait pas être si désagréable que ça.

thumb_DSC00188_1024.jpg

Tbilissi est un mélange de plein de choses.

thumb_DSC00033_1024.jpg
Vous verrez des maisons sévèrement amochées par le temps collées à des bâtiments modernes. Les couleurs dominent dans les quartiers les plus touristiques quand elles sont délavées dans les quartiers qui le sont moins.
Vous passerez du calme au bruit causé par un trafic routier dense qui ne semble s’estomper que lorsque la nuit tombe.
Vous verrez que la religion a une place importante comme en témoigne le nombre d’édifices religieux de toutes confessions. Alors, vous vous rappellerez que bon nombre de pays sont encore très croyants et accordent une importance à la religion que vous avez l’impression de ne jamais avoir vu en France.
Vous constaterez que la modernité et le traditionnel vivent ensemble tant bien que mal. Vous entendrez beaucoup parler russe mais peu d’autres langues. Vous vous rappellerez alors que la Géorgie et la Russie ont une histoire compliquée, datant de plusieurs siècles. Vous en apprendrez plus sur cette histoire que sur les bancs de l’école.
Vous vous réjouirez du coût de la vie, faible pour nous, mais pas pour eux. L’état de délabrement des maisons vous rappellera que les salaires ne sont pas si élevés que ça, que venir ici est une chance car bon nombre de géorgiens ne voyagent pas, faute de moyens.

thumb_DSC00135_1024.jpg

J’ai trouvé cette ville passionnante, agréable, pouvant se parcourir facilement à pieds, avec plein d’endroits à visiter et à explorer.
J’ai consacré deux jours entiers à sa visite, et un troisième n’aurait pas été du luxe. Il y a beaucoup plus à faire qu’on ne peut le croire et négliger Tbilissi lors d’un séjour serait une erreur.

thumb_DSC09995_1024.jpg

Tous les aspects cités dans le paragraphe précédent font de Tbilissi une ville unique, pleine de charme et de caractère. Si par moment elle m’a rappelé d’autres villes, elle a une identité propre et c’est bien volontiers que j’y retournerai !

thumb_DSC00204_1024.jpg


Alors, en deux jours que peut-on voir ? 

  • La vieille ville 

La vielle ville est très belle, avec beaucoup de charme mais pas vraiment d’authenticité malgré son ancienneté… C’est le quartier le plus fréquenté par les touristes et beaucoup de maisons à balcon ont été rénovées dans cet esprit. Mais c’est toutefois très sympa de se balader dans les petites ruelles, voir de se perdre, même si on est jamais très loin d’une rue fréquentée.

thumb_DSC00013_1024thumb_DSC09998_1024.jpgthumb_DSC00079_1024

  • Le quartier des bains 

Si lui aussi est touristique, son architecture vaut le détour ! Allez faire un petit tour sur les toits des bains, et profitez-en pour aller vous détendre aux bains, ils sont très réputés, notamment celui au souffre !

thumb_DSC00042_1024.jpgthumb_DSC00108_1024.jpgthumb_DSC00129_1024.jpgthumb_DSC00140_1024.jpg

  • Toutes les églises 

Si vous trouverez toutes sortes d’édifices religieux, les églises dominent : arméniennes, russes, géorgiennes, il y en a pour tous les gouts ! Les géorgiens étant très croyants, leurs églises ne sont pas des édifices touristiques où on rentre en faisant plein de bruit et où on fait plein de photos avant de repartir. Se couvrir la tête est obligatoire pour les femmes, les photos interdites la plupart du temps (et c’est bien dommage car j’ai vu des intérieurs splendides) et on parle doucement. A toute heure de la journée vous verrez des gens prier et même embrasser les icônes (ce qui m’a un peu dégoutée vu le nombre de microbes qui doivent y trainer).

thumb_DSC00231_1024.jpgthumb_DSC00645_1024.jpgthumb_DSC00271_1024.jpgthumb_DSC00262_1024.jpgthumb_DSC00155_1024.jpg

  • La forteresse de Narikala

Unique vestige de ce qui était un ensemble plus imposant, elle n’en garde pas moins un côté émouvant, perchée sur sa petite colline. Son accès est gratuit et pour y arriver, deux options : soit vous grimpez avec vos petites jambes (tout en crachant vous poumons parce que ça grimpe sec), soit vous prenez le téléphérique pour un prix dérisoire et qui vous permet d’admirer la vieille ville d’en haut. Une église est au coeur du site et vous aurez de très beaux points de vue sur Tbilissi et le jardin botanique. De nuit elle est également très belle, mise en valeur par les éclairages.

thumb_DSC00211_1024.jpgthumb_DSC00059_1024thumb_DSC00076_1024

  • Le parc Mtatsminda

La particularité de ce parc est d’être situé tout en haut d’une montagne du même nom, vous offrant une vue spectaculaire sur la ville. Pour y accéder, la meilleure option est de prendre un téléphérique qui vous y amènera en quelques instants ! Pour accéder au téléphérique ça grimpe (Tbilissi doit sûrement être surnommée la ville aux sept collines en géorgien vu que j’ai l’impression d’avoir passé mon temps à marcher dans des côtes). Une fois là-haut, attention les yeux !

thumb_DSC00251_1024.jpg

  • Le jardin botanique

Un véritable écrin de verdure en plein coeur de la ville ! A faire, et pas uniquement parce que l’entrée coute 50 centimes.

thumb_DSC00096_1024.jpgthumb_DSC00063_1024

  • Se balader dans la ville moderne 

Elle vaut le coup pour plusieurs raisons : ses grands axes routiers à caractère soviétiques, que vous ne pourrez traverser que via des souterrains, ses bâtiments classiques qui cohabitent avec des bâtiments d’inspiration communiste et des bâtiments modernes, c’est un quartier vivant, et qui pour le coup fait moins touristique que la vieille ville.

thumb_DSC00302_1024.jpgthumb_DSC00250_1024.jpgthumb_DSC00291_1024.jpgthumb_DSC00293_1024.jpgthumb_DSC00276_1024.jpgthumb_DSC00279_1024.jpg

  • Flâner dans les rues.

Tout simplement, sans but précis, juste pour profiter de l’ambiance de la ville :). C’est souvent comme ça qu’on trouve des petites pépites !

thumb_DSC00240_1024.jpgthumb_DSC00242_1024.jpgthumb_DSC00243_1024.jpgthumb_DSC00157_1024.jpgthumb_DSC00158_1024.jpg


Petites informations pratiques :

  • Il est facile de se loger à petit prix dans le centre et de le parcourir à pieds. Si toutefois vous êtes un peu excentrés, il y a un métro (non testé) dont les tickets coûtent 20 centimes. Vous pouvez aussi prendre le bus.
  • Vous trouverez des petites agences vous proposant des excursions à la journée pour un bon prix. Je les conseille plutôt que les taxis reconvertis en chauffeurs à la journée.
  • Vous trouverez plein d’endroits où changer votre argent sans payer de commission.

Bon séjour 😉

Marion.

thumb_DSC00228_1024.jpg

Publicités

2 réflexions au sujet de « Découvrir Tbilissi en deux jours »

    1. Merci beaucoup 😊 on peut se débrouiller avec l’anglais mais le mieux reste de parler russe, ce qui n’est pas du tout mon cas ^^ mais on s’en sort quand même, j’en suis la preuve ^^
      Bonne fin de week-end 😊

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s