Moi, Instagram et ses utilisateurs

img_0906-1.jpg
Canada – octobre 2016

Changeons un peu de sujet et parlons réseaux sociaux ! Plus exactement, parlons d’Instagram !

Vous connaissez tous Instagram, au moins de nom ? C’est une application permettant de partager ses photos, à ses proches ou au monde entier. Les photos restent de manière permanente et il n’est pas forcément nécessaire de les accompagner d’une légende. Vous pouvez y ajouter des filtres ou les modifier à votre guise. Tout au long de cet article, je partagerai des photos issues de mon propre compte ;).

Instagram est mon réseau social préféré : c’est celui où je partage mes photos de voyage et c’est aussi celui qui me fait voyager, en France ou à l’étranger (ok surtout à l’étranger). J’avoue et assume, je suis accro, j’y vais très souvent et je poste très régulièrement. Je ne m’en sers que très très peu pour montrer ma passionnante vie quotidienne, d’autant plus que mon travail n’est pas hyper propice aux posts, mon ordinateur n’étant pas une source de photographie très intéressante 😉 (mais promis j’ai un boulot super intéressant :D).

Guatemala – février/mars 2017

Je t’aime moi non plus pourrait être la meilleure phrase pour qualifier ma relation avec cette petit application qui a pris un peu trop de place dans ma vie. Si je reconnais y aller souvent et assumer y être accro, j’ai  quand même un peu honte de reconnaitre qu’Instagram a de l’importance pour moi.
C’est juste une application sur un téléphone portable. Je le sais mais c’est comme ça. Quand on connait les dégâts que peuvent faire les réseaux sociaux, une petite cure de désintoxication ne me ferait pas de mal 😉
J’arrive très bien à m’en passer la journée quand je suis à l’étranger sans internet, ou même quand je suis sans téléphone où qu’il n’a plus de batterie, mais je me rattrape bien dès que possible! Par contre, depuis que nous avons internet dans les pays européens, c’est une autre histoire. Je profite bien sur du voyage mais à la moindre pause c’est reparti.

Je suis essentiellement des comptes liés aux voyages (on ne se refait pas) et les comptes de personnes que je trouve intéressantes à suivre, sans que ce soit axés voyage (oui quand même) : celui/celle qui pourrait être mon ami(e) dans la vraie vie, ou un(e) pote, celui/celle qui me fait rire avec ses légendes, celui/celle qui a toujours quelque chose d’intéressant à raconter, celui/celle qui a un vrai talent.
Bref des personnes qui me paraissent être normales/humaines/accessibles et pas des robots pré-formatés comme on peut les compter par millier sur Instagram. J’ai plein de copain(e)s virtuels, et même si les échanges sont limités à cet univers, j’aime beaucoup échanger avec un certain nombre de personnes de manière régulière.

Je ne suis pas dans la course aux likes ou aux followers mais soyons honnête, je suis toujours contente quand mes photos sont aimées, que j’ai des commentaires, qu’elles sont reprises sur d’autres comptes ou que je gagne des abonnés. Je mentirai en disant le contraire :). Je ne suis pas contente quand je vois que je perds des abonnés (moi qui pensait produire un contenu de qualité :p) et si j’ai un peu moins de likes sur une photo par rapport à d’autres je vais la scruter pour comprendre pourquoi elle n’a pas eu le succès attendu.
Je devrais être dans une logique de « je poste pour moi et non pour les autres » mais ce n’est pas vraiment le cas. Je poste pour moi car cela laisse une trace de mes voyages, cela me permet d’échanger, mais quand je poste c’est aussi pour avoir un retour et si ce retour n’est pas celui escompté cela me fait quelque chose.
Oui oui c’est très bête, surtout à 28 ans, bientôt 29 (snif). Mais c’est comme ça et je suis trop dans la chose pour arriver à m’en sortir comme ça ahah.

Marrakech – octobre 2017

Concernant ce que je poste, ce qui est sûr, c’est que je ne prends pas des photos que dans le seul but de les poster sur Instagram (sinon cela serait plus qu’inquiétant^^). J’en prends énormément quand je voyage (c’est mon côté touriste) et seulement quelques unes iront sur l’application. Beaucoup plus iront ici mais certaines dormiront sagement sur mon ordinateur sans jamais être diffusées (déçue de l’image a posteriori par exemple). J’aime bien prendre des photos, sans être experte en la matière ou avoir un équipement de folie mais quand on prend des photos, c’est toujours mieux de les partager plutôt que de les laisser dormir sur sa carte mémoire :).

Ce qui est également avouable, c’est qu’à force de voir passer des comptes de personnes douées en photographie (bon oeil, technique intéressante…), j’ai voulu m’améliorer pour moi aussi produire des jolies photos. Par contre, je reste nulle sur Photoshop. Mais j’ai gagné en terme de contenu. Je prends majoritairement des paysages en photos (naturels ou urbains), des belles architectures, des animaux quand c’est possible mais rarement les gens, et encore moins à leur insu (sauf quelques fois de dos ou des ombres).
Je ne poste que très peu de photos de moi (les photos ci-dessous sont une exception). Je ne suis pas très fan de mon physique et je ne m’assume pas au point de me montrer vraiment sur un réseau social public.

Croatie & Bosnie  avril 2017

Si j’aime beaucoup Instagram, je lui trouve aussi pas mal de défauts : son espèce d’algorithme qui cache les publications, ne les fais plus apparaitre dans un ordre chronologique, fait apparaitre de la publicité à outrance, met en valeur les gros comptes au détriment des petits… Mais bon, rien n’est parfait n’est-ce pas ? 😉

Islande – janvier 2018

Enfin, Instagram est également hyper intéressante d’un point de vue sociologique, on y retrouve de tout humainement parlant. Pour moi, c’est l’exemple parfait qui confirme que les réseaux sociaux ont vraiment changé les comportement des individus, vis-à-vis des autres mais aussi d’eux-mêmes.

A force d’y passer du temps, voici les profils repérés. Je vais paraitre hyper cynique/méchante/ironique mais je me reconnais dans quelques uns des profils cités ci-dessous 😉

1. Celui/celle qui passe son temps à surveiller son nombre d’abonnés 

Cette personne est soit à la recherche de gloire soit souffre d’un manque de confiance en elle qui la pousse à vérifier si les gens l’aiment en s’abonnant à sa compte. Dans les deux cas, checker toutes les 5 minutes si on a gagné un abonné ne les fera pas venir. Attention, le nombre d’abonnés est plus important que le nombre de like ou de commentaires sur une photo.

2. Celui/celle qui s’abonne à un compte pour mieux s’en désabonner dans l’heure qui suit.

Comme aurait pu le dire Claude François « les abonnés ça s’en va et ça revient »

Certains ont une super occupation dans la vie : s’abonner à plein plein plein de comptes dans l’espoir que ces comptent les suivent en retour. Dès que c’est fait ils se désabonnent aussitôt. Pourquoi ? Mais pourquoi ? #désespoir (il fallait bien que je case un petit # dans cet article ^^).
Ne vas pas croire que ce tu postes intéresse cette personne, loin de là, elle n’en a rien à faire de ton compte et de tes photos de chat/voyage/fleurs/mode. Ce qu’elle veut, c’est du follower et rien d’autre. En effet, cette personne est persuadée que son compte est tellement bien que quand tu verras qu’elle s’est abonnée au tien, tu ne peux que lui rendre la pareille. Le pire dans tout ça ? Ceux/celles qui te font le coup 2/3 fois.
Cela permet d’avoir un ration abonnés/abonnements intéressant, et apparemment c’est recherché. Plus tu as d’abonnés et moins tu as d’abonnements, plus tu es considéré comme influent/cool.

A ne pas confondre toutefois avec la personne qui s’est désabonnée de ton compte parce qu’elle en avait marre de tes publications (ça arrivé désolée).

3. Celui/celle qui est à la recherche de gloire

Il peut s’agir de la personne citée ci-dessus mais généralement, il s’agit de celui/celle qui commentera tes photos en te demandant d’aller voir sa galerie. Avec un peu de chance, cette personne fera genre « j’adore ta photo » par politesse et pour ne pas paraitre trop intéressée avant de te demander d’aller faire un tour chez elle.
On sait tous que cette personne n’en a rien à faire de ta photo et qu’elle met le même genre de commentaire sur toutes les photos possibles dans l’espoir qu’on aille voir le sien.

4. Celui/celle qui a abusé des logiciels de retouche 

Si j’admire ceux qui savent se servir de Photoshop produisent du contenu de qualité et produisent des photos vraiment intéressantes, certains fument un peu trop avant de s’en servir, au point de parfois dénaturer la nature qui est pourtant bien assez belle (de mon humble avis).

5. Celui/celle qui abuse des #

Le hashtag (#) permet de référencer sa photo sous certaines catégories selon sa nature. Il y a des hashtag pour tout et n’importe quoi (surtout n’importe quoi), sur tous les sujets, dans toutes les langues. Plus vous en mettez, plus votre photo sera remarquée, mais aussi noyée dans la masse des photos utilisant les mêmes hashtags que vous.

Instagram a cru pouvoir contenir les ardeurs de certains utilisateurs en limitant le nombre de hashtags par légende de photos mais que neni. On peut aussi mettre des hashtags dans les commentaires de ses photos ! Et là c’est open bar.

6. Celui/celle qui veut faire croire que sa vie est mieux que la tienne

On a tous quelqu’un dans notre fil d’actualité qui a toujours des repas impeccablement présentés et délicieux, qui a un intérieur parfaitement décoré, des super belles fringues, une belle voiture, qui part en vacances uniquement sur des iles paradisiaques, qui ne fait que des choses cools. Oui, on ne va pas montrer ses emmerdes quotidiennes sur instagram (le RER A en panne ne fera rêver personne) mais est-ce nécessaire de nous faire croire que sa vie est parfaite ?
Je me demande quel est l’intérêt de donner aux autres que leur vie est moins bien que la sienne ? On a tous nos petits tracas quotidiens, des côtés peu glamour dans notre vie, si on ne va pas les montrer, doit-on pour autant faire croire que notre vie est parfaite sans aucun tracas ?

7. Celui/celle qui prend des poses improbables 

Ok, les poses en mode cachalot sur la plage, ou figées parce qu’on ne sait pas quoi faire de notre corps, les portraits raté (yeux fermés et bouche ouverte) c’est drôle mais cela ne fait pas rêver. Enfin, moi ça me fait rire mais il parait que ce n’est pas réellement vendable sur les réseaux sociaux. Il parait que si on adopte certaines poses, nos photos ont plus de chance d’attirer l’attention. Attention, pour cela ne soyez pas trop prêt (plus vous êtes petit(e) face à l’immensité de la nature mieux c’est), de dos c’est mieux ou assis le regard au loin, ne montrez pas trop votre tête, n’oubliez pas votre chapeau ou votre bonnet selon les saisons et faites toujours comme si vous ne saviez pas que quelqu’un était en train de vous prendre en photo.

Voici une petit sélection de ce que j’ai pu voir :

  • Je pose tranquille au bord d’une falaise, de préférence les bras écartés ou la main dans les cheveux. Je peux aussi poser assise tranquille les jambes de le vide.
    Bonjour, ces rochers sont hyper confortables pour y lire un livre assise avec les jambes savamment croisées et une serviette autour de la tête.
  • Je ne m’allonge que de manière cambrée à la plage, ou les jambes croisées comme il faut, jamais comme un cachalot échoué.
  • Il pleut et une tempête arrive mais moi je préfère contempler la mer au loin.
  • Quand je sors de l’eau je n’ai pas mes cheveux en vrac et dans les yeux, ils retombent avec élégance sur mes épaules.
  • Quand je marche au bord de l’océan, j’ai toujours une jupe longue que je tiens d’une main. Ou un chapeau. Les chapeaux c’est la base pour les photos sur instagram, ne l’oubliez pas.
  • Quand je porte un chapeau, plutôt que de l’enfoncer sur ma tête pour qu’il tienne, je le tiens d’une main. Et s’il vous plait, je fais ça avec grâce, mon bras doit former un triangle parfait.
  • Je campe au bord d’une falaise, pas en bas, la vue est beaucoup moins intéressante.

8. Celui/celle qui aime et commente toutes les photos de son feed 

Soit cette personne est en manque de contact humain et tente d’en créer en commentant TOUT ce qui passe soit elle veut se faire remarquer (voir point 3), soit elle est sincère : elle aime vraiment tout ce qu’elle suit et veut le montrer. Dans tous les cas, cela part d’une bonne intention de la part de cette personne :). Cet utilisateur n’est pas nocif mais sympathique même si c’est commentaire peuvent parfois être répétitifs.

9. Celui/celle qui tente de se faire remarquer par les marques pour avoir des cadeaux ou se faire sponsoriser

Bon soyons honnêtes, personne ne crache sur un cadeau gratuit, cela fait plaisir et dans certains cas cela peut faire faire des économies. Mais faut-il pour autant mettre sur chacune de ses photos les marques par qui on souhaite être repéré ?
Je suis parti(e) en vacances avec (compagnie aérienne). J’ai réservé mon séjour avec (tour opérator), on a logé à l’hôtel (nom de l’hôtel). Pour se balader, on a loué une voiture avec (nom d’une société de location de voiture).

Attention, cela ne s’applique pas aux personnes qui sont rémunérées en amont de leur voyage, ou à qui on propose des réductions, pour qu’elles postent des photos où elles mentionnent expressément ladite marque.

10. Celui/celle qui achète des followers 

Oui oui c’est tout à fait possible 😀 Je ne connais personne ayant fait ça mais la pratique est connue. Si toi aussi tu penses que ton talent n’est pas reconnu et que tu mériterais largement d’avoir plus de likes sur tes photos et davantage de followers n’hésite pas c’est pour toi ! Par contre, ne t’attends pas à avoir plus d’engagements sur tes photos, on te vend des comptes fantômes bidons qui n’interagissent pas avec toi. Mais si ça peut te faire du bien au moral quand même, fonce ! De toute façon, la plupart des marques s’arrêtent au nombre de followers, tu ne perds rien à tenter.

11. Celui/celle qui n’a que des photos parfaites

Vous voyez le genre de photos dont je parle ? Celles avec la bonne lumière, qui est parfaitement cadrée, où rien ne dépasse, tout est en ordre (y compris les cheveux). Personnellement, à force de voir ce genre de photo, tout sauf naturelle, passer, j’en viens à être lassée de ces photos trop travaillées. A la base, Instagram est supposé être fait pour partager des photos instantanées, pas réfléchies en amont pendant des heures puis retouchées pendant des heures par la suite. Il n’y a plus de spontanéité, de naturel. Plus de gens qui gâchent ta photo, des yeux fermés et des bouches ouvertes, plus de photos trop sombres, trop claires ou mal cadrées. On ne veut que des photos qui vendent du rêve et non des photos qui fassent rire. On veut des photos parfaites et non des photos naturelles. Le naturel et le spontané ne font plus vendre. Maintenant ce qu’on cherche c’est le superficiel et le retouché.

Bonus : celui/celle qui veut te vendre les filtres qu’il/elle utilise pour retoucher ses photos.

J’observe cette pratique depuis quelques temps et j’avoue ne pas savoir quoi en penser. Beaucoup retouchent leur photos et utilisent des filtres pour leur donner un effet plus sympa. Effectivement, dans la plupart des cas, le résultat est cool. Mais de là à faire croire à des gens qu’en utilisant les mêmes filtres que toi, ils feront les mêmes photos ? Parce que c’est ça au final : si tu utilises les mêmes filtres qu’il/elle, tu produiras des photos aussi belles. Alors que la photo c’est avant tout une question d’oeil. Si tu prends des photos mal cadrées ou avec des gens dessus, aucun filtre n’arrangera ça. Et c’est des personnes plus douées que moi en photographie qui disent ça ^^.

Corse – 2016

Quelques données objectives sur Instagram :

  • date de création : 6 octobre 2010
  • nombre d’utilisateurs quotidiens dans le monde : 600 millions
  • nombre d’utilisateurs mensuels dans le monde : 800 millions (!)
  • Instagram en France : 19,3 millions d’utilisateurs par mois, 4,8 millions par jour
  • 300 millions de stories par jour (!)
  • 4,2 milliards de like par jour (!!)
  • 65% des utilisateurs sont des femmes

Sources : ici et

img_0899.jpg
Paris – automne 2017

Morale de l’histoire : soyez vous-mêmes, il n’y a que ça de vrai. Vivez pour vous et non pour les autres (surtout ceux que vous ne connaissez pas) et encore moins pour les réseaux sociaux 🙂

img_0905.jpg

 

Articles retraçant les « méfaits » d’Instagram :
 https://www.lesinrocks.com/2017/05/news/instagram-serait-le-pire-reseau-social-pour-la-sante-mentale-des-jeunes/
– https://tendances-blook.com/revelations-sur-la-face-cachee-dinstagram/
– http://thenewsjuice.com/les-5-commandements-instagram/
– https://www.lexpress.fr/tendances/produit-high-tech/l-achat-d-abonnes-sur-instagram-a-t-il-un-sens_1942721.html
– http://cheese.konbini.com/orange/les-algorithmes-dinstagram-savent-quelles-photos-vont-nous-plaire/
– https://www.buzzfeed.com/jessicamisener/21-signes-que-vous-etes-accro-a-instagram

P.S : pour les volontaires, partagez vos comptes 😉 Je suis toujours à la recherche de nouvelles personnes à suivre :).

Publicités

13 réflexions au sujet de « Moi, Instagram et ses utilisateurs »

  1. C’est marrant car je me disais exactement la même chose ! J’adore Instagram et j’avoue que je suis également accro. Étant passionné par la déco et les voyages j’avoue y passer beaucoup de temps à fouiner 😜
    Ha les personnes qui s’abonnent et se désabonnent juste après ils me font sourire et j’avoue parfois vexant… c’est toujours flatteur d’être suivi et qu’on aime tes photos mais quand ils se désabonnent juste après tu te dis : bon c’était du fake… Instagram a ces bons et ces mauvais côtés.

    Aimé par 2 personnes

  2. Ahah j’ai beaucoup aimé lire ton article ! (et tes photos sont magnifiques, j’ai adoré celles de l’Islande et de Marrakech, elles donnent envie de sauter dans un avion et de quitter la grisaille française…)
    Personnellement j’utilise Instagram pour partager mes dessins, voyages surtout, et je parle en réalité très peu de ma vie personnelle (comme sur tous mes réseaux sociaux, parce que je pense qu’il y a quand même une grosse frontière). (@tram.art)
    Bisous !!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton retour 🙂
      J’aurais aimé avoir ton talent de dessinatrice pour illustrer certains passages de l’article, ça aurait donné un résultat sympa 😀

      Lorsque j’ai commencé à utiliser instagram je mettais des bouts de vie quotidienne et je postais très épisodiquement. Les voyages arrivant de plus en plus (lorsque j’ai commencé à travailler et à avoir les moyens de partir) j’ai décidé de n’y consacrer que ce type de photos. Pour la vie quotidienne, j’ai les stories et encore ça dépend des jours. Mais paradoxalement, à force d’y partager mes voyages, cela me donne encore plus envie de voyager même si je ne voyage pas dans le but de partager ça sur les réseaux sociaux ^^
      J’avais trouvé ton instagram il y a quelques temps 😉 Bonne soirée à toi !

      Aimé par 1 personne

  3. Haha tu m’as fait rire avec le « certains fument un peu trop » avant d’utiliser les filtres 😀 Je pense que tu as livré une bonne analyse d’Instagram 😉 Je n’ai pas un compte ultra populaire de fou et je n’ai pas de grandes ambitions, mais en tout cas je préfère quand mes « followers » sont sincères. Avant, je n’utilisais aucun hashtag, maintenant j’en utilise plus ou moins selon les photos. Ces derniers mois j’ai essayé de parler de mon blog sur Insta mais je ne trouve pas ça très efficace, d’après les statistiques peu de gens arrivent sur mon blog depuis Instagram – moi-même je clique très rarement sur les liens, je n’aime pas lire les articles depuis mon téléphone… Personnellement mon blog m’importe plus que mon compte Insta ^^

    Aimé par 2 personnes

    1. Je suis d’accord avec toi, je préfère peu de followers avec qui j’échange de manière sincère que des tonnes de personnes qui me suivent mais qui n’interagissent pas avec moi ^^
      Mon instagram et mon blog ne sont pas vraiment liés pour le moment, je n’y relaye pas vraiment mes articles car ils ne sont que peu suivis. Dans les deux cas, je continue à faire ça par plaisir, le jour où la lassitude arrivera, il sera temps de faire quelque chose ^^

      Aimé par 1 personne

  4. Yay Marion j’aurais tres bien pu écrire cet article tellement je suis d’accord avec toi sur tout !! 🙂
    Je l’avoue je suis devenue addict depuis quelques temps ! Les stats à la fin sont intéressantes et Tout comme toi à l’étranger des que j’ai du wifi je me rattrape !!! 🙀 je te suis sur ton insta et votre Voyage autour du monde ! Votre itinéraire au Maroc était magnifique !!
    My insta: ferdypaindepice et profitez bien de l’Égypte !

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci pour ton retour, je me sens moins seule dans cette addiction 😀 En ce moment j’ai beaucoup de travail mais même avec ça je m’accorde des pauses rapides pour checker mon feed, je me désespère ^^
      Merci pour le lien instagram 😉

      Aimé par 1 personne

  5. J’ai beaucoup aimé ton article ! Je passe aussi beaucoup de temps sur Instagram haha et Instagram m’a également donné envie de m’améliorer en photographie et j’ai même créé mon propre site de photos en septembre (Certes, j’oublie souvent de l’actualiser mais bon…). J’y partage surtout des photos de mes voyages mais aussi en majorité des photos prises vers chez moi (Bon après, quand on habite sur la Cote Basque on peut faire croire qu’on est en vacances toute l’année :p).
    J’aime bien l’idée des différents profils qu’on trouve sur Instagram, le 2. et le 3. m’ont bien fait rire tant ils sont vrais !
    Mon Instagram : meeaurelie

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci pour ton retour, je me sens moins seule 😁
      C’est génial de vivre sur la côte basque, je vis désormais dans les Landes, on a une belle région, ça serait dommage de ne pas la partager sur IG 😉
      Bonne journée à toi et merci pour ton retour 😊

      Aimé par 1 personne

    1. C’est important de se soutenir mutuellement dans ce genre de cas 😁 pareil mon addiction a augmenté avec les voyages c’est terrible 😱 je vous que tu es en Équateur, profite bien 😊 ce pays est sur la liste à court terme !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s