Petits conseils pour un voyage en Islande

 

thumb_DSC05121_1024

On apprend toujours plein de choses en voyage, que ce soit sur le pays lui-même ou sur l’environnement qui nous entoure, en échangeant avec d’autres voyageurs ou en regardant autour de nous. Et c’est souvent le genre de choses qu’on aurait peut-être aimé savoir avant de partir. Une semaine de vadrouille en Islande m’a permis de constater les choses suivantes.

Ce que j’ai appris en conduisant sur les routes islandaises :

  • Les stations essences ne sont pas nombreuses : surveillez votre niveau de carburant avant de partir quelque part, vous pouvez faire plusieurs dizaines de kilomètres, voire même cent kilomètres sans croiser de quoi ravitailler votre titine. Je me suis fait une petite frayeur en voulant aller voir un bout des fjords de l’Est depuis Höfn, j’ai surestimé ce qui me restait dans mon réservoir, j’ai prié sur les 20km du retour pour arriver à la station essence ahaha. Surtout qu’il pleuvait et que j’étais sur une route avec très peu d’habitations aux alentours.
  • Attention aux animaux au bord de la route : je pense particulièrement aux chèvres et aux agneaux qui traversent quand ils veulent, comme ils veulent, voiture ou pas. Plusieurs frayeurs en ce sens. D’autant plus que le fautif sera vous, pas eux. Sur le chemin du retour à Reykjavik, je pense que les moutons se sont fait passer le mot car j’ai failli en percuter 3 en même pas 1 heure…
  • Vous allez avoir envie de vous arrêter partout pour pendre des photos, parce que tout est beau…
  • …..Mais vous ne pourrez pas vous arrêter partout : les bas-côté ont parfois des emplacements pour que vous puissiez vous garer afin de prendre des photos mais la plupart du temps, que neni. Certains conducteurs s’arrêtaient carrément sur la route pour prendre des photos. Ça reste dangereux même si avez une bonne visibilité et que vous voyez les voitures arriver au loin.
  • Beaucoup de ponts n’ont qu’une seule voie, attention en vous engageant que qu’un autre véhicule ne soit pas déjà engagé sinon vous êtes bons pour une marche arrière.
  • Attention aux limitations de vitesse, les radars sont un peu partout et la police veille au grain.
  • Vous n’aurez pas réellement besoin d’un GPS, tout est indiqué. Et c’est quelqu’un qui n’a aucun sens de l’orientation qui dit ça. Ok, pour être honnête, je me suis servie deux fois de mon téléphone mais c’était pour trouver des endroits très spécifiques.
  • Les routes sont gratuites (=pas de péage).
  • Certaines routes ne sont accessibles qu’en 4X4, attention à la voiture que vous avez avant de vous lancer dans un périple en montagne.
thumb_DSC05118_1024.jpg
Vous pouvez monter en haut de cette montagne mais vu l’état de la route qui y mène, un 4X4 est fortement recommandé !

Ce que j’ai appris de l’hébergement en Islande :

  • Se loger reste relativement cher, y compris pour les auberges de jeunesse (en moyenne 50€ pour un lit dans un dortoir).
  • Certaines auberges de jeunesse facturent les draps (oui oui).
  • Vous ne pouvez pas dormir n’importe où…
  • …Mais vous aurez toujours une solution pour dormir : terrains de campings, parkings (si vous dormez dans votre véhicule), auberges de jeunesse, chambres d’hôtes, fermes…).
  • Certains hôtels acceptent l’euro (mais renseignez-vous à ce propos avant de partir)

Ce que j’ai appris sur l’Islande de manière générale :

  • Le temps change rapidement. Attention lorsque vous êtes en montagne.
  • Vous aurez du réseau mobile à peu près partout, pratique en cas de problème.
  • L’auto-stop marche bien.
  • L’accès aux sites naturels est gratuit, mais faire des activités très spécifiques sur certains sites est payant (randonnée dans une grotte glaciaire : environ 150€).
  • Les supermarchés ferment tôt, attention à ne pas trop trainer pour faire vos course ;).
  • Au moins de juin, le soleil ne se couche pas, attention à l’effet que ça peut avoir sur votre sommeil 😉
  • Les islandais tiennent à leurs paysage et à leur nature et font tout pour les protéger. Les amendes pour qui polluerait lors de son passage, en jetant ses détritus par terre notamment, s’expose à une amende très salée !

    thumb_DSC03192_1024.jpg
    Arrivée à l’aéroport international de Keflavik, le 6 juin à 23h30

En prime, le lien de la vidéo faite durant ce voyage. Soyez indulgents, c’était la première fois que je faisais ça … 😉

Publicités

2 réflexions au sujet de « Petits conseils pour un voyage en Islande »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s