Trois heures de retard et plus sur votre vol : comment vous faire indemniser

thumb_DSC01433_1024.jpg

(Cet article ne concerne pas les annulations de vol ou les refus d’embarquement).

Le scénario :
Vous êtes à l’aéroport et vous attendez votre avion, soit pour partir (en France, en Europe ou vers des contrées plus lointaines) soit pour rentrer chez vous. Vous pouvez être aussi en transit.
Vous apprenez que votre vol va avoir du retard. Le temps passe et plus ça va, plus le retard s’allonge. Selon la perspective de l’arrivée de ce vol vous commencez à vous inquiéter/énerver ou à paniquer. Les dommages causés par une arrivée plus tardive que prévue peuvent être grands : rater une correspondance, rentrer très tard chez soi, trouver le loueur de voitures fermé…

Si votre vol a du retard, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous :
– la bonne : vous pouvez potentiellement avoir droit à une indemnisation.
– la mauvaise : en fait il y a en deux mauvaises :
* l’indemnisation ne sera versée qu’à partir de 3h de retard (seuil fixé par la loi, 2h59 de retard et c’est cuit).
ET
* l’indemnisation ne sera versée que si la cause du retard est imputable à la compagnie.
Soit c’est de leur faute (problème sur l’appareil par exemple) et là à vous les sous-sous, soit ce n’est pas de leur faute (tempête de neige ou décisions relatives à la gestion du traffic aérien par exemple) et là que neni. Le droit européen parle même de circonstances extraordinaires. C’est tellement hors de l’ordinaire que ça ne justifie pas de compensation. C’est tellement hors de l’ordinaire que même avec la meilleure des volontés la compagnie n’aurait rien pu faire. Et oui, comment stopper une tempête de neige ou un ouragan?
Donc si vous attendez 8h dans un aéroport pour rentrer à la maison et que dehors il neige comme pas possible, vous n’aurez que vos yeux pour pleurer (mais ne pleurez pas trop vu le prix d’une bouteille d’eau dans un aéroport).

Concernant le montant de l’indemnisation : c’est assez intéressant, et parfois cela peut même rembourser votre vol puisqu’elle va de 250 à 600€ selon le vol et la distance parcourue entre le point de départ et le point d’arrivée.
– 250€ pour des vols allant jusqu’à 1500km
– 400€ pour tous les vols entre 1500 et 3500km
– 600€ pour tous les vols de plus de 3500km

GROS POINT D’ATTENTION (d’où les majuscules en gras) : c’est le droit européen qui a mis en place ce système (qui a dit que l’Europe ne servait à rien ?).
DONC cette règle ne vaut que dans les cas suivants :
– si votre vol s’effectue à l’intérieur de l’UE et est assuré par une compagnie aérienne établie dans l’UE ou en dehors de l’UE;
(exemple : vol Ryanair Londres – Biarritz)
– si votre vol arrive dans l’UE en provenance d’un pays hors UE et est assuré par une compagnie aérienne de l’UE
(exemple : vol Air France San Franciso – Paris ou vol Finnair Tokyo-Helsinki)
– si votre vol part d’un aéroport situé dans l’UE à destination d’un pays hors UE et est assuré par une compagnie aérienne établie dans l’UE ou en dehors de l’UE
(exemple : vol Air France Paris – Montréal ou vol Emirates Airlines Paris-Dubai)
– si vous n’avez pas déjà bénéficié de prestations (indemnisation, réacheminement ou assistance de la compagnie aérienne), conformément à la législation applicable d’un pays non membre de l’UE, pour des problèmes liés à un vol lors du voyage concerné.
(pas d’exemple, vous ne voudriez pas non plus toucher une double indemnisation hein ?)
Oui je suis allée vérifier mes sources avant de dire ça (TKT comme dirait ma soeur). Donc si vous avez 10 heures de retard entre Rio de Janeiro et Sao Polo ou New-York et Mexico, il faudra vous référer aux droits locaux (et bon courage).

Bien sûr, rien n’étant jamais acquis dans la vie (sauf pour une poignée de privilégiés), les sous-sous auxquels vous pouvez prétendre ne vont pas tomber du ciel (ou plutôt du portefeuille de la compagnie) juste parce que votre vol a eu au minimum 3h de retard. Et non. Trop simple.
Il va falloir que vous remplissiez le fameux formulaire E261 que chaque compagnie est censée avoir sur son site internet. Ne pas le remplir vaut inaction de votre part.

Pour trouver ce formulaire, vous pouvez faire une recherche sur internet du type « nom de la compagnie + indemnisation retard » ou « nom de la compagnie + formulaire E261 ».

Pour vous aider un peu, à titre d’exemple vous trouverez les liens du fameux formulaire sur le site de quelques compagnies aériennes (dont une avec qui j’ai systématiquement des retards quand je vais en Angleterre) :
Air France
British Airways 
Easy Jet 
Ryanair 
Lufthansa 
Iberia 
TAP
KLM
Alitalia 
Wizz Air
WowAir
Finnair
Attention, je ne dis pas que ces compagnies sont systématiquement en retard. Mais si elles venaient à l’être, vous avez les liens ;).

Par ailleurs, si vous rencontrez des difficultés avec la compagnie pour obtenir l’indemnisation ou si vous ne souhaitez pas vous prendre la tête, sachez que de nombreux sites internet existent et proposent de faire les démarches à votre place, moyennant une commission (variable selon les sites).
Je ne connais pas ce système, ayant fait mes deux demandes de réclamation moi-même (je n’avais pas envie de donner 1 centime de ce qui me revenait de droit à un tiers ;)) mais il parait que c’est assez efficace.
Une simple recherche du type « indemnisation retard de vol » devrait vous aider à trouver les sites concernés. Vous n’avez qu’à remplir quelques informations et on vous dit immédiatement si vous êtes éligibles ou non à une indemnisation. Il faut ensuite fournir quelques documents à la compagnie (qui doit prouver qu’elle fait les démarches en votre nom auprès du transporteur aérien) et le tour est joué (enfin je crois).

Pour finir, je vais vous parler de mes deux expériences en la matière, celles-ci ayant donné lieu à une compensation (youhou).

* février 2017 : retard de 4h entre Londres et Paris (oui j’aurais mieux fait de prendre l’Eurostar) dû à un problème sur la porte arrière de l’avion. Les coquins nous ont quand même fait monter dans l’avion, nous ont fait installer et fait attendre pendant 30 minutes avant de nous demander gentiment de redescendre. Arrivée à Paris à 1h du matin, plus de RER ou de bus pour rentrer au fin fond du Val-d’Oise (où j’habitais), pas d’autre choix que de prendre un taxi pour rentrer (et bim moins 90€ sur mon compte). En plus le chauffeur était bizarre, je me demande encore s’il avait des problèmes de vue ou s’il était bourré. Bref.

* août 2018  : retard de 3h10 entre Londres (oui encore) et Biarritz . Nous sommes donc arrivés à 1h10 au lieu de 22h et avons du attendre 15 minutes pour sortir de l’avion. Heureusement que j’ai rapidement récupéré ma valise et que j’avais ma voiture à l’aéroport mais le temps de rentrer dans les Landes (1h30 de route), je suis arrivée à 3h du matin. Couchée à 3h30, réveillée à 7h30 pour aller travailler. J’ai failli m’endormir 10 fois devant mon ordinateur ce jour là et mon chef m’a trouvée ronchon.

Il parait que seulement 20% des passagers d’un vol savent qu’ils ont droit à une indemnisation et que 10% d’entre eux vont jusqu’au bout de la procédure… Ce qui est compréhensible vu le gouffre administratif dans lequel on s’engage pour récupérer cet argent.
Ne lâchez rien, la loi est la loi. Si vous avez plus de 3h de retard, vous avez droit à cet argent ! Dans les deux cas me concernant, j’ai été indemnisée en un mois. Il faut juste persévérer :).

Publicités

6 réflexions au sujet de « Trois heures de retard et plus sur votre vol : comment vous faire indemniser »

  1. C’est bon à savoir mais c’est vrai que les conditions sont tellement restreintes que c’est pénible ! Je suis du genre à persévérer par contre, je lâche jamais rien et même quand on m’a dit non j’insiste hahaha ! Ca m’est arrivé avec la SCNF, ils m’avaient donné un remboursement de merde et j’avais dit « nan je veux plus » et j’avais eu plus 😛 (bon je te fais la version raccourcie).

    J'aime

  2. Merci pour cet article 🙂

    Je souhaiterais obtenir l’indemnisation pour un retard de plus de 5 heures avec la compagnie Wizz Air
    Cependant je me noie dans les démarches à effectuer.
    Je n’arrive pas à trouver le formulaire E261.

    J’ai lu sur ce blog: http://retardimportantavion.unblog.fr/ , qu’il faudrait écrire une lettre en recommandé avec AR au siège social de la compagnie. Je ne sais pas en quelle langue leur écrire car le siège est en Hongrie.

    En fait je suis perdue, j’aimerais faire les démarches par moi-même et sans passer par un site prenant une commission.
    Pourrais-tu m’indiquer la manière dont tu as procédé et si tu as réussi à récupérer la somme exacte prévue par la loi? Doit-on leur fournir un Rib afin que la compagnie retourne des bons d’achat?

    Désolée pour le pavé…

    J'aime

    1. Bonsoir ! Alors en regardant sur leur site, j’ai vu qu’on pouvait remplir un formulaire :
      https://wizzair.com/fr-fr/informations-et-services/remises/remboursements-et-indemnisation#/
      Il est tout à la fin de la page, en cliquant dessus tu arrives sur une page où on te demande de te connecter. Je n’ai pas de compte chez eux mais j’imagine que tu as du en créer un pour réserver ton vol ?

      Dans les deux cas me concernant j’ai récupéré ce que la loi prévoyait pour mes deux retards. J’ai du fournir à chaque fois un RIB à la compagnie qui verse ensuite l’argent sur ton compte 🙂

      N’hésite pas si besoin !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s