Faire une seule fois un pays ou plusieurs fois le même pays ?

Le véritable intitulé de cet article aurait pu être « Faire une seule fois chaque pays pour faire le plus de pays possible ou se concentrer sur quelques pays et faire le choix de ne pas tout voir ? », mais ça faisait beaucoup trop long pour un titre. ^^
Plein de questions dans ce billet, pas vraiment de réponses, parce que je ne pense pas qu’il y ait une réponse sincère à cette longue question. Après tout, chacun fait comme il a envie non ?
(Et là vous êtes en train de vous demander pourquoi j’ai écrit ce post si je n’ai pas de réponse à apporter :p)

À l’heure où voyager est facile, où nous pouvons aller (presque) partout dans le monde et assez rapidement, doit-on en profiter pour faire le plus de pays possible au regard des facilités offertes ? Ou au contraire, doit-on prendre le temps de bien connaitre certains pays en y revenant plusieurs fois et en décidant ainsi de ne pas voir le monde entier ?

Avec tout ce qu’il y a à voir sur notre planète, on devrait profiter des avantages que nous avons pour en voir le plus possible non ? La Terre est belle, vous devez en voir le plus possible ! Surtout qu’au regard des changements qu’elle connait depuis quelques temps, peut-être que certains endroits ne pourront plus être visités dans quelques décennies. Il serait dommage de ne pas aller les voir tant qu’ils sont là non ?

À cette vision, s’oppose une réalité non négligeable : le nombre de jours dont on dispose pour voyager, le plus souvent assez limité.
Doit-on utiliser ces jours pour tenter de voir autant de choses que possible ou au contraire doit-on en profiter pour refaire ce qu’on a vraiment aimé ?
Le facteur financier est lui aussi à prendre en compte. À moins d’avoir un budget illimité (vous en avez de la chance si c’est le cas^^) choisissez bien vos destinations avant de partir. Quitte à payer, autant que ce soit rentable non ?

Doit-on se concentrer sur les pays qu’on a vraiment aimé, y revenir pour mieux les connaitre, les comprendre, s’imprégner davantage de leur culture, s’émerveiller un peu plus devant les paysages offerts, apprendre à mieux connaitre les gens, mieux maitriser la langue ? Ou au contraire, doit-on essayer de connaitre le maximum de choses possibles, de voir le maximum de choses, d’apprendre plusieurs langues, de rencontrer des gens qu’on ne reverra jamais ?

Je me pose beaucoup cette question en ce moment, période où je réfléchis aux voyages que je vais faire en 2018.
J’ai très très très envie de retourner au Guatemala. J’ai vraiment adoré, aimé, ce petit pays trop méconnu et mal connu. Il est difficile de décrire mes sentiments, mais il est certain que j’ai eu un gros coup de coeur et que je veux y retourner dans un futur proche. Mais une petite voix dans ma tête me dit aussi que malgré l’amour que je peux porter à ce pays, il y a en a plein d’autres à explorer. Je rêve de l’Afrique du Sud, du Costa Rica, de l’Argentine, de la Bolivie, du Pérou, du Mexique… Alors pourquoi ne pas utiliser mon argent pour faire l’un de ces pays plutôt que de l’utiliser pour un pays que je connais déjà ?

Quand on a aimé un pays, on se dit toujours qu’on y reviendra. Sauf que malgré tout, le temps passe vite (trop vite même), et qu’avec un nombre de jours de vacances limité on ne peut pas aller partout non plus.
Et un jour on se retrouve avec le regret de ne pas être retourné là-bas.
Combien de fois ai-je pu entendre des collègues (plus âgés) dire « ah oui j’ai adoré ce pays, j’aimerais bien y retourner », sans jamais l’avoir fait et entendre un soupçon de regret dans leur voix ?
Si je ne retourne pas au Guatemala l’année prochaine, est-ce que j’y retournerai un jour ? Si je repousse à 2019, d’ici là, d’autres voyages peuvent arriver, repoussant encore le retour… Le Mexique ou le Costa Rica peuvent attendre encore un peu non ? Je ne sais pas ce que je rate en n’y allant pas, mais je sais ce que je rate en ne retournant pas au Guatemala !

En fait, cette question ne se poserait même pas si on pouvait voyager quand on veut, à n’importe quel moment et pour la durée qu’on veut. Certains diront que quand on veut, on peut. Croyez-moi, je réfléchis tous les jours à comment je pourrais voyager autant que je le veux mais je n’ai pas encore trouvé de solution miracle ;).

Cette question se pose davantage pour les pays hors Europe. Quand on habite en Europe, il est très facile de revenir dans un pays de cette zone géographique : les vols sont courts et peu chers. Vouloir faire plusieurs fois un pays hors Europe devient un peu plus compliqué, il faut plus de temps et d’argent. Mais si on aime vraiment ce pays, cela vaut-il la peine d’y revenir et de ne pas en faire de nouveau ? Je pense que oui.

Faire chaque pays une fois :
Pour : il y a beaucoup d’endroits merveilleux sur terre. Nous pouvons nous rendre rapidement d’un point A à un point B, souvent pour un moindre coût. Profitons-en pour en voir le plus possible !
Contre : à vouloir tout voir, nous risquons de rater des choses non ? Voir un beau paysage c’est bien, s’en imprégner c’est mieux non ? En profiter à fond, découvrir ce qu’il y autour… Qu’est-ce qui est le mieux : arriver, prendre une photo et repartir ou arriver, se poser, profiter et repartir ?

Faire un pays plusieurs fois :
Pour : quand on aime vraiment un endroit, pourquoi ne pas y retourner à plusieurs reprises ? Qu’est-ce qui nous empêche de retourner là où on se sent bien ?
Contre : avec tout ce qu’il y a à voir sur Terre, ne serait-il pas dommage de ne pas en profiter le plus possible ? Et puis, si on a vu quelque chose une fois, on la gardera dans nos souvenirs, pourquoi vouloir la revoir ?

Les deux camps ont leur propres arguments.

Personnellement, je n’ai pas envie de faire tous les pays du monde. Il y a des endroits qui ne m’attirent pas du tout. D’autres que j’ai fait une fois et dans lesquels je ne reviendrai pas. Et enfin, il y a ceux pour lesquels je rêve de revenir (Islande et Guatemala pour ne citer qu’eux).
La terre est vaste. Le nombre d’endroits à visiter illimité. Une vie ne suffirait pas à tout voir correctement. Sauf si vous avez la chance de pouvoir voyager de manière permanente. Mais soyons lucides, tout le monde n’a pas cette chance. La plupart des gens comme vous et moi travaillons pour justement nous payer ces vacances. Et quand on part, on a envie de se faire plaisir et de partir dans un endroit qui nous fait envie. Cet endroit qui nous fait envie peut-être une destination inconnue (l’Écosse avec ma petite soeur <3) ou une déjà connue (le Guatemala <3).

Je repense à cet article qui parlait d’une fille ayant fait la quasi-intégralité des pays du monde mais en ne passant qu’un jour ou deux, voire quelques heures, dans chacun des pays. Même si chacun fait ce qu’il veut, j’ai du mal à comprendre l’intérêt ? Remplir son passeport ? Entrer au livre des records ? Briller en soirée ? Alimenter son Instagram ?Que voit-on d’un pays en y restant très peu de temps ? Comment peut-on avoir une opinion sur un pays si on ne voit qu’1% de ce qu’il a à offrir ?

Digression : je pense aussi aux gens qui font le « tour du monde ». Pour moi, un tour du monde, c’est faire plusieurs pays par continent et à l’intérieur de chaque pays, faire plusieurs villes et sites remarquables. Pour d’autres personnes, un tour du monde s’apparente davantage à une traversée du globe de part en part avec un stop dans quelques pays avant de passer au suivant. Mais là aussi, deux visions s’opposent, deux interprétations de cette notion. J’ai vu un tour du monde qui avait le trajet suivant : Paris => Tokyo => Sydney => Los Angeles => New-York => Rio de Janeiro => Paris. Alors oui concrètement le tour de la planète a été fait. Mais peut-on dire que ces personnes ont réellement vu le monde ?

Si vous hésitez dans votre choix, je n’ai qu’un conseil à vous donner : suivez votre coeur. C’est peut-être un peu niais mais lui seul sait où vous voulez vraiment aller :).
La vie est trop courte pour ne pas en profiter et se faire plaisir, alors allez là où bon vous semble ! Allez là où vous pensez que vous serez heureux <3. Il vaut mieux être heureux plusieurs fois à un endroit donné que de ne rien ressentir dans plein d’endroits !

P.S : en ce qui mon concerne, j’attends la prime de fin d’année (et le rattrapage des impôts grrr) pour me décider :D. La suite au prochain épisode !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Faire une seule fois un pays ou plusieurs fois le même pays ? »

  1. Personnellement cela dépend un peu de la distance! C’est vrai qu’en allant loin le budget est conséquent du coup on n’a pas toujours l’opportunité de revenir souvent (et y’a d’autres destinations bien à gros budget). Par contre pour les villes européennes par ex je fais souvent des week-end et donc je ne vois pas tout mais je me dis que les villes auxquelles j’accroche je pourrais revenir facilement!

    J'aime

    1. Tout à fait d’accord avec toi ! Il est beaucoup plus facile de revenir en Europe qu’à l’autre bout de la planète, c’est plus rapide et ça coûte moins cher. J’ai fait quelques villes plusieurs fois parce que je savais que ça ne me coûterait pas un bras ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s