Escapade en Bosnie : Mostar

thumb_IMG_0129_1024.jpg

La Bosnie ne fait clairement pas partie des pays les plus touristiques en Europe mais fait partie des pays à voir au moins une fois dans sa vie ! Certes, je n’ai fait « que » Sarajevo (en 2012) et Mostar (cette année) mais j’estime que c’est une chance de découvrir ce pays. N’oublions pas que la guerre qu’a connue la Bosnie est la plus récente en Europe et qu’elle s’est passée à nos portes. Si j’étais trop petite au moment des faits pour m’en rappeler, on ne peut rester insensible à ce genre d’évènement quand il se déroule à quelques centaines de kilomètres de chez soi. Si vous visitez Sarajevo ou Mostar, il vous sera impossible d’en ignorer les stigmates, et c’est cela qui rend les visites intéressantes. Sans compter le fait que Sarajevo et Mostar sont deux très belles villes, avec leur caractère et un charme qui leur est propre.

Pas de photo de Sarajevo ici puisque je n’y suis pas retournée depuis 2012 (le temps passe beaucoup trop vite). Mais puisqu’on été en Croatie, j’ai absolument voulu retourner en Bosnie. On aurait aussi pu aller au Monténégro, plus proche de Dubrovnik, mais je voulais retourner dans ce pays qui m’a vraiment marquée lors de ma première visite. A l’époque, nous avions fait un séjour Belgrade-Sarajevo et par manque de temps nous n’avions pas poussé jusqu’à Mostar (pourtant à 130km de Sarajevo). Du coup, être aussi proche de la Bosnie était l’occasion d’aller voir à quoi ressemblait le pays et si j’allais avoir les mêmes impressions en visitant Mostar que Sarajevo. Et ça donne une excuse pour revenir faire le Monténégro :).


Quelques informations utiles sur Mostar :

  • Pour s’y rendre : on a mis 3h en voiture depuis Dubrovnik, en comptant le passage à la frontière. Il vous faut une carte d’identité ou un passeport en cours de validité (je précise parce que voyager avec des documents d’identité non périmés n’est pas évident pour tout le monde…). Comptez à peu près le même temps de trajet en bus depuis Dubrovnik.
  • La ville est divisée en deux parties : une partie chrétienne et une partie musulmane. Attendez-vous à être réveillé très tôt par l’appel à la prière ;). Depuis 2005, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • La ville n’est pas très grande (environ 130000 habitants) et tout ce qu’il y à voir est concentré dans la vieille ville.
  • Le coût de la vie reste faible par rapport à la France : 2€ = 1 mark. Vous pouvez payer en euros, en kunar ou en mark.
  • La ville est sûre et vous n’aurez que l’embarras du choix pour manger et acheter des souvenirs dans la vieille ville. Du fait de la proximité avec la Croatie, il y a beaucoup de touristes.

A faire/à voir :

  • Les mosquées : il y en une trentaine dans la ville. N’allez pas toutes les faire : la plus touristique (=celle que vous pouvez visiter sans trop déranger) est la mosquée Koski Mehmed Pasa (juste à côté du vieux pont). Accès payant pour un petit édifice. Le plus de cette mosquée est que vous pouvez monter en haut de son minaret, d’où vous aurez la plus belle vue sur le pont (mais c’est un peu cher pour ce que c’est, si vous n’arrivez pas tôt, l’accès au minaret risque d’être très compliqué!)
  • Le bazar de la vieille ville : plus touristique tu meurs mais ils ont des objets à vendre sympas.
  • Le vieux pont : il serait difficile de faire Mostar sans y passer 😉 Il a été détruit pendant la guerre mais restauré à l’identique. Entièrement piéton (ouf) il peut facilement y avoir des embouteillages dessus… L’été, des gens y sautent, vu sa hauteur ça reste impressionnant à voir ! Il a un petit frère, nommé le petit pont, moins haut mais tout aussi joli !
  • Les musées dédiés à la ville ou à la guerre : ok on ne les a pas faits mais si vous voulez en savoir plus sur Mostar, la Bosnie, ou la guerre, il y a de quoi faire !

Mes impressions :

J’ai voulu voir Mostar, j’ai vu Mostar. Non pas que j’ai été déçue mais le ressenti n’a pas été le même qu’à Sarajevo. Oui je sais, ce sont deux villes différentes donc on ne peut pas s’attendre aux mêmes émotions mais autant Sarajevo m’aura marquée, autant pour Mostar je n’ai pas vraiment ressenti quelque chose en m’y baladant… La faute aux nombreux touristes présents ce jour là ? Ou aux trop nombreuses boutiques ? Ou à un côté touristique plus présent qu’à Sarajevo ? Impossible à dire. Un voyage est avant tout basé sur des émotions et des ressentis et à Mostar, ils n’auront pas été aussi forts que dans d’autres endroits visités, en Europe ou ailleurs. Mais je suis contente de l’avoir fait dans le sens où comme dit plus haut, la Bosnie est à faire une fois. Même s’il y a 5 ans de décalage entre mes deux voyages dans ce pays, je pense que si j’avais fait Sarajevo en même temps, le ressenti aurait été le même. Mais vraiment, j’insiste, allez en Bosnie ! Au moins une fois !


thumb_IMG_0889_1024thumb_GOPR0730_1024thumb_IMG_0730_1024thumb_IMG_0697_1024thumb_IMG_0146_1024thumb_IMG_0127_1024thumb_IMG_0171_1024thumb_GOPR0705_1024thumb_IMG_0187_1024thumb_GOPR0676_1024thumb_GOPR0704_1024thumb_IMG_0850_1024thumb_IMG_0722_1024

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Escapade en Bosnie : Mostar »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s